Forums FFS

 Spéléologie, canyoning, fédération XML

Vous n'êtes pas identifié. Les règles des forums ont changé. Même si vous avez déjà un compte, vous devez vous identifier à nouveau. Cliquez sur S'identifier.

Annonce

Bienvenue dans cet espace de discussion sur la spéléologie, le canyonisme et la plongée souterraine

#1 17/01/2004 21:29:17

dominique GUYETAND
Invité

Conversion

A propos de l’article du GET.

Lors de la conversion montée/descente en méthode dite « rapide », l’acteur se trouve un moment uniquement pendu par sa poignée (longe courte crochetée sur la corde, par dessus la pognée). Il me semble que cette situation n’était pas si académique il y a quelques années, elle était même violemment reprochée ! …
Que se passe t il au niveau du contact corde-poignée en cas de rupture d’amarrage proche ? Je suis étonné que l’on préconise une situation si précaire.
Au delà du problème de rupture possible, n’est ce pas là une situation qui inciterait à « relâcher son attention » sur des actions qui visent à la sécurité de chaque geste (doubler les amarrages, longer sa poignée à la remontée, se longer avant d’entreprendre quoi que ce soit, etc…) ?

Dominique Guyétand

 

#2 19/01/2004 15:25:44

Philippe Kernéis
Membre
Date d'inscription: 16/06/2005
Messages: 2

Re: Conversion

Bonjour Dominique,

voici quelques éléments de réponse

------------------------

uniquement pendu par sa poignée... cette situation n’était pas si académique il y a quelques années

- Cette situation est envisagée depuis plusieurs années déjà : elle apparait dans le manuel technique initiateur de 1996 pour l'assurance à l'équipement, pour l'escalade assurée au bloqueur, pour le passage de noeud à la descente et même pour le dégagement d'équipier par balancier sur grande longe.

"Les deux spéléologues sont pendus sur le seul bloqueur de poignée du blessé. C'est admis car c'est une situation exceptionnelle de secours. La résistance du bloqueur et de la corde est amplement suffisante pour supporter une charge statique d'un poids doublé."

------------------------

Que se passe t il au niveau du contact corde-poignée en cas de rupture d’amarrage proche ?

- Pour répondre à ta question, il faudrait faire des essais. L'EFS d'Ile de France a réalisé des tests de matériel il y a quelques années qui portaient sur une autre situation.

Parmi les configurations testées figurait la chute sur bloqueur de poignée d'un spéléo avec un facteur < 1.

Dans la cas que tu évoques, le facteur de chute sera très inférieur à 0,5 puisque la hauteur de chute va correspondre au mou du fractionnement qui lâche tandis que la longueur de corde disponible est celle qui sépare le spéléo de l'amarrage situé au-dessus de celui qui lâche. De plus, le choc sera amorti sur une grande longueur de corde statique et par la longe dynamique.


Dans nos tests, le facteur est d'environ 0,5 : le bloqueur est situé 1 m sous l'amarrage et la gueuse (de 100 kg !) reliée au bloqueur par la longe longue est remontée au niveau du bloqueur. La longueur de corde pour amortir correspond à la longe longue, donc 70 centimètres, mais de corde dynamique bien sûr et à 1m de corde statique. Nos essais étaient donc assez "durs" pour le matériel.

Quels ont été nos résultats ?

. les bloqueurs tiennent très bien, seulement quelques picots perdus après plusieurs chutes, SAUF un vieux modèle sans blocage supérieur de la gachette.
A la première chute, la gachette a été retournée et le bloqueur ne tenait plus, ce qui justifie qu'à l'époque de ces bloqueurs on assurait la poignée en mousquetonnant la cordre par les trous du haut du bloqueur : cela servait aussi de blocage anti-retournement de la gachette.

. avec des longes neuves ou récentes (moins d'un an) sur des cordes de 9mm, il n'y a pas eu de glissement du bloqueur au premier choc. La gaine de la corde est parfois légèrement abimée.

. avec des "vieilles" longes qui ont perdu leur effet dynamique, il n'en est pas de même : dès le premier choc, la gaine peut être arrachée et le bloqueur glisse jusqu'à se bloquer sur une "chaussette", quelques torons peuvent aussi être coupés. Attention, par vieilles longes, on entend des longes ayant 1 à 2 ans d'utilisation normale et ne présentant aucun défaut d'aspect !


En conclusion, la technique de conversion expliquée dans l'article du GET
ne met pas en oeuvre une nouvelle façon de s'assurer mais l'applique à une configuration supplémentaire. Cette technique d'assurance est d'autant plus sûre que les longes sont fréquemment renouvelées et qu'en cas d'utilisation d'anciens bloqueurs on se longe dans les trous supérieurs du bloqueur pour bloquer un éventuel retournement de la came.

Hors ligne

 

#3 20/01/2004 00:32:08

Sylvain BORIE
Membre
Date d'inscription: 25/01/2006
Messages: 5

Re: Conversion

Salut à tous,

"l’acteur se trouve un moment uniquement pendu par sa poignée"
il est quand même longé (avec sa longe longue) dans le noeud.

"que se passe-t-il en cas de rupture de l'ammarage supérieur"
si on admet qu'on a peu de chance de trouver un noeud à moins de 2 m d'un frac, si celui-ci n'est pas doublé, et que le suivant et juste au dessus (on va dire 2m, donc 4 m de corde) et qu'en plus le frac pète (comme dirait Bigare on a vraiment pas de bol) voilà ce que ça donne :
chute de 1 m = la boucle du frac
longueur de corde = 4 m + 1m 50 (la poignée étant placée plus haut que le noeud) + 50 cm (la longe) = 6 m
ça nous donne un facteur de chute de 1/6 qui n'aura absolument aucune conséquence sur le matériel
en plus, il n'y aucune raison pour que ce frac pète à ce moment là, puisque pendu dans sa longe le spéléo ne transmet quasiment aucun effort dinamique, si le frac avait du lâcher il l'aurait fait quand le spéléo a ammorcer sa descente en quittant ce frac.

un autre cas de figure peut procurer une montée d'adrénaline :
ceux qui comme moi ont tout comme y faut pour être embêté (une longe courte plutôt longue et une pédale en fixe avec plein d'élastique), qu'ont un peu de mal à être "finot" sur le placement de la poignée et qui en plus se sont déjà fait avoir (rassurez moi j'suis pas le seul) ; Ceux-la ont donc tendance à faire la manip debout sur leur pédale (ce qui la rend moins confortable mais moins aléatoire à la fin). Et là, si t'es vraiment le mec qu'à pas de bol et que ta pédale pète entre le moment ou t'as ouvert ton descendeur et celui ou t'es pendu dans ta longe (c'est à dire 1 seconde 23) voilà ce qui t'arrive :
chute de 30 cm (la moitié de la longe dans le pire des cas)
longueur de corde = 1 m 50 (de corde) + 60 cm (de longe) = 2,1
soit un facteur de 1/7, ce qui est encore plus faible que dans le cas précédent

enfin, pour terminer :
même si on imaginait un cas de figure encore plus défavorable (longe en cable, bloqueur de l'arrière grand-père ....) on aboutirait à une déchirure de la gaine, qui n'aurait pas de conséquence grave vu qu'on se trouve au-dessus d'un noeud

Hors ligne

 

#4 20/01/2004 18:37:43

jojomigrateur
Invité

Re: Conversion

je suis allé voir sur le site EFS la technique en question...
simple, efficace, bien expliquée...

juste une réflexion... J'ai souvent vu franchir des noeuds de jonction entre deux cordes en se longeant sur un noeud en bout du brin de corde venant du haut du puits... (et on m' a souvent reproché de m'en passer...)

question : Si l'on admets que la nouvelle méthode de conversion est sans risques, qu'est ce qui justifie encore qu'on se longe dans un noeud avant de franchir ?

jojomigrateur

encore un truc...: Pour la bonne compréhension  des photos montrant des techniques, je vous suggère d'utiliser du matériel de couleurs différentes pour chacun des intervenants...vos photos y gagneront en clarté

 

#5 20/01/2004 22:56:24

Sylvain BORIE
Membre
Date d'inscription: 25/01/2006
Messages: 5

Re: Conversion

> question : Si l'on admets que la nouvelle méthode de
> conversion est sans risques, qu'est ce qui justifie encore
> qu'on se longe dans un noeud avant de franchir ?

On pourrait effectivement se poser la question, mon avis personnel :

C'est une technique que la pluspart des pratiquants ne rencontrent pas tous les jours. Les débutants, en particulier, participent généralement à des sorties très bien préparées (avec les bonnes longueures de cordes) et n'y sont donc que très rarement confrontés. Le fait de se longer, met donc à l'abri de tout cafouillage. D'autant que cette technique demande quelques "déreglages", comme l'inversion des longes.

On pourrait facilement arriver à des cas de figure à risque, exemple :
Celui qui a un gros mousqueton de longe (type Jumbo) et un basic en guise de poignée, peut très facilement voir sa poignée passer au travers du mousqueton et la .............. surtout si il a remplacé le gros huit triple par un pêcheur double, comme on le voit sur certains sites webs dits "techniques" (?!?!?!?).

Enfin et surtout, ça coute vraiment pas grand chose.

Amitiés spéléos
Sylvain

Hors ligne

 

#6 28/01/2004 06:26:41

Rémy Limagne
Membre
Date d'inscription: 01/06/2005
Messages: 1040

Re: Conversion

En résumé ! (il est toujours bon de résumer quand les réponses sont longues...)

* Le matériel a évolué, dans le sens d'une plus grande résistance (à diamètre égal pour les cordes !)

* Les techniques d'utilisation ont évolué aussi, dans le sens de la simplification, sans perte de sécurité.

* Les incidents/accidents dus à une rupture de tel ou tel matériel sont rarissimes (sauf spits et échelles) ; leur cause est à rechercher dans un défaut d'utilisation.

Quant à la remarque de jojo... ça mérite réflexion !

RL

Hors ligne

 

#7 30/01/2004 17:37:17

José Mulot
Invité

Re: Conversion

Lorsque l'on équipe, on est fréquemment en suspension uniquement sur la poignée. On est en sécurité. La résistance de l'appareil le permet.C'est la pratique usuelle de la spéléo.
Si on est cohérent, on n'a pas besoin de se longer à un passage de noeud car on est déjà longé à la poignée. (idem à la montée: on est soit sur le croll, soit sur la poignée)

Le seul problème qui pourrait se poser c'est que le mousqueton de longe travaille mal en cas de rupture d'amarrage car il n'est pas solidaire de la poignée mais repose seulement dessus par le biais de la corde

José Mulot

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par FluxBB.fr