Forums FFS

 Spéléologie, canyoning, fédération XML

Vous n'êtes pas identifié. Les règles des forums ont changé. Même si vous avez déjà un compte, vous devez vous identifier à nouveau. Cliquez sur S'identifier.

Annonce

Bienvenue dans cet espace de discussion sur la spéléologie, le canyonisme et la plongée souterraine

#21 11/10/2019 11:00:54

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3750

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

Salut Alain ,

pas con les ventilos de voitures !  on en à déjà parlé , je crois …

mais j'air la crainte  qu'ils ne soient pas aussi  "puissants "  que les "souffleurs à feuilles …   ( en débit  , je veux dire …) 

merci de participer , en tout cas …

à+

t des g

Hors ligne

 

#22 11/10/2019 11:07:10

Jef2192
Membre
Date d'inscription: 17/06/2007
Messages: 1467
Site web

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

Bonjour,

Puissant, ça ne veut rien dire, c'est trop imprécis. Il faut vérifier le débit que l'on obtient avec le ventilateur que vous envisagez au bout de la longueur de tuyau qui va bien pour ventiler la cavité. Ensuite mesurer le taux de gaz et définir au bout de combien de temps on peut descendre sans risques. Chercher sur le net, j'ai souvenir de vidéos photos avec des ventilateurs plats et bâches. Et de clubs du sud (Tarn et à côté) qui font ça pour des cavités riches en CO2.

A+

Hors ligne

 

#23 11/10/2019 19:08:57

pascal
Membre
Lieu: 30
Date d'inscription: 21/02/2005
Messages: 115

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

Salut,

Une vidéo
www.youtube.com/watch?v=i28M3LPviuY

Pascal

Hors ligne

 

#24 11/10/2019 19:29:07

Jef2192
Membre
Date d'inscription: 17/06/2007
Messages: 1467
Site web

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

Bonsoir,

Belle vidéo montrant bien les 2 techniques, soufflage et extraction.

C'est dommage qu'on n'aie pas de CR montrant l'évolution du CO2 au cours du temps. La copie d'écran à 12 min 50 montre une augmentation du CO2 sous terre. On a pas d'éléments pour apprécier l'efficacité de chaque technique. Si qq un en sait plus, merci à lui.

Hors ligne

 

#25 11/10/2019 20:06:53

Jef2192
Membre
Date d'inscription: 17/06/2007
Messages: 1467
Site web

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

Hors ligne

 

#26 16/10/2019 16:54:15

acha45
Membre
Lieu: Montluçon
Date d'inscription: 17/02/2014
Messages: 153
Site web

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

bisounours83 a écrit:

Salut Alain ,
ventilos de voiture
pas aussi  "puissants "  que les "souffleurs à feuilles …   ( en débit  , je veux dire …)
t des g

la puissance d'un flux aérien, relative à la pression que l'on obtient :
c'est une forme de pression, qui peut aussi se considérer en débit :
   - un souffleur tu atteins 250 à 300 km/h à la buse dont tu peux mesurer la section
   - un ventilo voiture ?

cette puissance, il faut la voir un peu plus loin de la sortie de l'engin pousseur =

diamètres de sortie de flux, débit et vitesse :
   . une buse de souffleur thermique max 10cm diam. si cylindrique
          (comme mon Mac Culloch au bout des 2 rallonges et de la buse terminale (annoncée à 300km/h,
            alors que celle de mon Stihl est pinceau à rallonges idem, dite à 270 km/h :
            spot les 2 similaires, et,
                dans les deux cas le vent obtenu n'a pas besoin d'être canalisé par des tuyaux : la sortie machine suffit et je pense qu'il ne doit pas y avoir beaucoup de différence à puissance de moteur égale et de turbiner
                et
           )
    . un ventilateur maison, lui ne cherche pas la puissance près de la sortie, mais le débit de l'ensemble à faible consommation :
            les diamètres de ventilateur voiture, sont proches de ceux de maison, mais leur but n'est pas d'avoir une forte vitesse près de la machine (regarde les puissances moteur), mais un débit à moindre coût énergétique de propulsion /
               là, on voit bien qu'un ventilateur maison ne peut pas tourner beaucoup plus vite (torsion des pales, et yaourt aérien) ,
                    alors que l'on peut faire tourner beaucoup plus vite un ventilateur voiture (sur une AEG 1000 W j'ai monté progressivement la vitesse de rotation, il n'a pas bronché jusqu'à plus de 2000 trs/min, et (mais cela était y'a qq années, et je n'en ai plus sous la main là) j'ai obtenu des ventilations de toute une maison, avec des souffles assez impressionnants pas loin de lui

on peut assez facilement évaluer ce qui se passe en balançant dans un conduit "normé" qq trucs volant poussés par un engin qui débite de l'air qu'il aspire et refoule,
ET, si on arrive à faire dégager la belle mère, c'est bon pour la spéléo,
par Toutatis,
BonneMine : ! (hihi).

Hors ligne

 

#27 22/10/2019 09:33:00

Jef2192
Membre
Date d'inscription: 17/06/2007
Messages: 1467
Site web

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

Ce n'est pas la vitesse qui compte mais le débit au bout du flexible. Donc si le flux n'est pas dirigé via un flexible, il est peu ou pas efficace car se perd dans le volume à assainir.

Et le taux de renouvellement de l'air traduit par la diminution de la concentration enn gaz, CO, NOx (tirs) ou CO2 d'origine naturelle.

C'est la mécanique des fluides et ses applications.

Hors ligne

 

#28 23/10/2019 12:47:21

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3750

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

Salut jef , Salut à toutes et tous …   wink



c'est fort pertinent Jef , ce que tu écris … cool

mais puisque l'on parle ici de "flux  dirigé par un flexible "  , j'aimerais que l'on en discute un peu …

j'ai remarqué que la plupart des équipes de désob que j'ai fréquenté  emploient de la gaine annelée plastique de 90 mm de diamétre  pour  canaliser l'air … (   les gaines plastiques rouges destinées initialement  à protéger les câbles électriques  souterrains …)

qu'en pense tu  ? yikes

est ce un diamétre  bien adapté ?   (90 mm …)    les pertes de charge sont elles encore acceptables ?

en tenant compte bien sur de la maniabilité de ces gaines   en milieu souterrain plus ou moins  difficile d'accès …

saurais tu  me dire  quelle est la vitesse  de l'air dans ces tuyaux  à ne pas dépasser , pour que les pertes de charge restent acceptables ?

ok , à + wink

Titou des garrigues  ( de Bartas ! …)

Hors ligne

 

#29 23/10/2019 18:17:27

Jef2192
Membre
Date d'inscription: 17/06/2007
Messages: 1467
Site web

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

Bonjour,

Je n'ai pas d'expérience récente de désobstruction mais la gaine de 90 mm me semble bien adaptée pour suivre les sinuosités des conduits souterrains. Plus que de stuyaux rigides.

Cela fait 45 ans que je n'ai pas fait de calcul de perte de charge mais, intuitivement, il n'y a pas de vitesse maximale. J'imagine mal un ventilateur suffisamment puissant pour avoir une vitesse trop importante mais il faut calculer. Et ce n'est pas simple.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Perte_de_charge

Il vous faut trouver un autre spécialiste en mécanique des fluides.

On a évoqué plus haut (j'ai tout relu) comment faire pour étudier l'efficacité, tant en soufflage (pour apporter de l'air frais et diluer le CO2 dans une cavité gazée) ou extraction (pour des gaz de tirs), il n'y a rien de plus à ajouter : il faut expérimenter comme on l'a évoqué (soufflage ou extraction avec contrôle de la concentration par analyseur de gaz, CO2 ou CO/NOx).
Expérimenter en surface pour voir quel débit on obtient avec le ventilateur dont on dispose et la longueur de tuyau nécessaire pour la cavité (tel gonflage de sac évoqué par Titou).
Expérimenter sous terre pour mesurer en combien de temps on obtient une atmosphère respirable. La prudence inciterait à mesurer la concentration de gaz en sortie de ventilateur (extraction de gaz de tirs) ou sous terre mais avec une bouteille d'air comprimé et détenteur pour éviter de gazer l'expérimentateur.

Avant d'aller plus loin, parlez en à vos collègues du SSF qui auront certainement des idées plus précises que mes réflexions.

A+

Hors ligne

 

#30 27/10/2019 22:43:20

acha45
Membre
Lieu: Montluçon
Date d'inscription: 17/02/2014
Messages: 153
Site web

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

Jef2192 a écrit:

Ce n'est pas la vitesse qui compte mais le débit au bout du flexible.

donc aussi la pression obtenue :
Jef, cela est proportionnel /
la section des conduits importe là donc, même leur consistance, et surtout aussi leur profilage (les gaines flexibles, crénelées, ... versus lisses : voire humidité freinatrice ? ...)
et bien-sûr, oui, quant à une évaluation quant à l'effet obtenu, d'où, hihi, un régulateur qui, à partir d'un analyseur de gaz  à contrôler, permet accélération ou ralentissement de la machine soufflant, et qui, en cas de dépassement en toxicité ferait péter un sirène, pas avec une queue de poisson, hein ?
AlainF.

Hors ligne

 

#31 28/10/2019 09:51:51

Jef2192
Membre
Date d'inscription: 17/06/2007
Messages: 1467
Site web

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

On a déjà tout dit.

Le crénelage des gaines rouges n'est probablement qu'extérieur sinon ce ne serait pas facile d'y glisser des câbles.

Hors ligne

 

#32 28/10/2019 13:01:36

Gaëtan
Membre
Date d'inscription: 10/05/2006
Messages: 470

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

Les gaines électriques, qui sont crénelées, le sont autant à l'extérieur qu'à l'intérieur et on y passe très bien des fils ...

Hors ligne

 

#33 30/10/2019 09:00:27

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3750

Re: Ventilation par un souffleur a feuilles ...

Jef2192 a écrit:

On a déjà tout dit.

Le crénelage des gaines rouges n'est probablement qu'extérieur sinon ce ne serait pas facile d'y glisser des câbles.

salut les gars ,

aucune idée si les gaines rouges en 90 mm sont crénelées ou lisses à l'intérieur …  va falloir y "jeter un œil " , comme l'on dit  …  celui qui s'y colle , nous le diras …yikes


notez bien que ces gaines  dédiée à la ventilation , on une vertu intéressante :


elles permettent éventuellement de communiquer  " phoniquement , ou du moins "sonorement " ...

si l'on crie dans le tuyau à une de ses extrémités , on peut  entendre le message à l'autre extrémité  , pour peu que l'on y colle l'oreille  , et que l'on ne soit pas trop sourd …

un peu comme avec le système d'interphone  qui équipait jadis les bateaux à vapeur , constitué d'un gros tuyau de laiton  , et  reliant la salle des machines à la "passerelle" , là ou se situe la Barre …

il serait intéressant de pouvoir évaluer  la longueur maximale de gaine en  90 mm  qui laisse  transiter un message  suffisamment fort et intelligible …

si quelqu'un à un retour d'expérience là dessus , qu'il prenne le "bâton de parole " , Hugh !! 

ok, à + wink

T des G

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par FluxBB.fr