Forums FFS

 Spéléologie, canyoning, fédération XML

Vous n'êtes pas identifié. Les règles des forums ont changé. Même si vous avez déjà un compte, vous devez vous identifier à nouveau. Cliquez sur S'identifier.

Annonce

Bienvenue dans cet espace de discussion sur la spéléologie, le canyonisme et la plongée souterraine

#1 14/04/2015 18:30:26

Dom39
Membre
Lieu: Haut-Jura
Date d'inscription: 27/12/2006
Messages: 523
Site web

Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

salut

Je ne sais plus si cette technique, héritée de la marine, avait déjà été abordée ici ... ?

Une vidéo, mieux que des mots smile

http://vercorstv.wmaker.tv/La-manille-textile_v905.html

Dernière modification par Dom39 (14/04/2015 18:53:56)

Hors ligne

 

#2 14/04/2015 18:49:37

Rémy Limagne
Membre
Date d'inscription: 01/06/2005
Messages: 885

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

C'est un complément de l'article de Babé dans le dernier Spéléo-Magazine...
Pas eu le temps de l'affiner vraiment pour une question de délai.
Et c'est dommage car l'outil présente d'autres atouts non mentionnés. Par exemple, outre le poids, il "tient dans la main" comme dirait l'autre... On peut en bourrer une dizaine dans une poche de combi, en les oubliant sans problème.
Comme inconvénient, on peut reconnaître qu'on ne s'y longe pas aussi facilement que dans un mousqueton...
Bon j'ai pas utilisé très souvent, mais je continue, je continue...

RL

Hors ligne

 

#3 15/04/2015 09:44:41

Kalibator
Membre
Lieu: Melun (77)
Date d'inscription: 05/09/2011
Messages: 202

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Si je résume,
cette vidéo présente la conception de manilles textiles
réalisées avec de la dyneema creuse (marine ?) diamètre 3mm
Elle est doublée par son épaisseur (car creuse)  en utilisant un "outil à épissures"
ce qui l'amène à 6mm d'épaisseur théorique (compatibilité avec nos "AS")
et permet d'avoir un oeil à une extrémité et de finir avec un FAUX-capucin de l'autre
(j'insiste sur le vocabulaire du nœud, c'est bien un faux capucin)
ou un nœud de sifflet de bosco qui serait mieux mais plus compliqué à réaliser.

D'après les présentateurs, (qui ne précisent pas leur mode de calcul)
les modèles présentés ont une résistance comprises entre 1,2 et 1,7 Tonne.
(contre 2,2 T pour un mousqueton classique voir 1,2 T pour les mousquetons légers)
l'aspect indéboutonnable de la manille est garantie par les années d'expérience de son utilisation en marine
surtout en tension.

Quitte à utiliser cet technique/manille avec un AS (partie métallique) ou avec une plaquette,
Je préfère actuellement continuer à pratiquer le Tisserand,
avec notre Dyneema (blanche modèle spéléo)

De mon analyse de cette vidéo,
cette technique de manille textile permet d'économiser la longueur de cordelette comprise
à l'intérieur du nœud et après (ce que j'appelle les brins libres)
soit un gain de poids réel limité !

Outre que "ça fait un peu flipper" de se savoir accroché à un oeil textile)
(j'ai moins peur quand il est doublé comme montré à un moment sur la vidéo)
je note,

comme INCONVÉNIENTS :
- C'est à faire soi-même (faut pas se louper - je ne vais pas entrer dans la polémique EPI, pas EPI ... ???)
- On ne peut pas s'y longer (pas grave, il faut se longer dans les oreilles de la corde)
- Mais surtout, pas de réglage possible en longueur (il faut utiliser toute la manille)

comme AVANTAGES :
- Poids
- rapidité de nouage du bouton dans son oeuil
- simplicité de dé-nouage (je pense)
- de par sa petite taille, ne fait finalement "que" remplacer avantageusement un mousqueton
- possibilité d'en réaliser de différentes longueurs ...

ATTENTION,
dans la conception, ils n'expliquent pas l'ajout du petit bout de ficelle
pour visiblement rabattre la gaine de la manille textile
ni l'intérêt et le tour de main pour le bout de sctotch qui entoure le bouton


Ma CONCLUSION pour le moment :
C'est très intéressant,
ça peut remplacer un mousqueton,
mais on perd la flexibilité du réglage de la longueur de la dyneema
par rapport à un brin de dynema utilisé avec un noeud de tisserand.

Comme pour toutes ces techniques, c'est à réserver à ceux qui savent ce qu'ils font ...
bonne initiative de recherche dans tous les cas.

NOTE :
Le mousqueton Grivel "Plume" cité à un poids de 37g et non de 30g comme cité
(contre généralement plus de  70g pour un mousqueton traditionnel)
je l'aime bien, il a les caractéristiques d'un mousqueton traditionnel à vis avec 2,2 Tonne de traction
mais il a une durée de vie fabriquant de 5 ans seulement !!! Grrrrrrrr Grivel !

Dernière modification par Kalibator (15/04/2015 17:23:50)


C'est quand on a les pieds dans le vide
qu'on voit le mieux le gouffre ...

Hors ligne

 

#4 15/04/2015 17:53:23

Gaëtan
Membre
Date d'inscription: 10/05/2006
Messages: 416

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Pour la durée de vie des Grivel voici ce que je lis dans la doc de Grivel:

"6) DUREE DE VIE: La durée de vie est très difficile à évaluer sans tenir compte des conditions locales d’utilisation et de stockage. Dans des conditions normales d’utilisation et d’entretien, cette durée est raisonnablement évaluée entre 5-10 ans. Dans des conditions d’utilisation régulières pendant toute l’année la durée est évaluée entre 3-5 ans. Dans des conditions d’utilisation fréquente et professionnelle la durée est évalué entre 3-6 saisons. Pour les cascades de glace et les compétitions la durée est évalué entre 1-2 saisons. En tous cas, chaque année au minimum, nous recommandons un contrôle soigneux de la part d’un technicien qualifié autorisé par le fabricant"

Pour moi ils ne la bornent pas précisément et donne des durées indicatives en fonctions des usages. Bref si tu ne t'en sers pas rien ne t'empêche de l'utiliser dans 20 ans ... wink

Hors ligne

 

#5 15/04/2015 20:56:48

Eric P88
Membre
Date d'inscription: 03/01/2013
Messages: 578

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Je ne vois pas la vidéo... sad

Hors ligne

 

#6 16/04/2015 00:30:54

francis Vatrey
Membre
Date d'inscription: 14/03/2015
Messages: 28

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Salut à tous,

Y a t il un  réel avantage de poids, de résistance ou même d'encombrement entre plaquette + manille et as + dyneema classique ?
Ou  entre manille apparemment peu voir non réglable et dyneema assez facilement ajustable ?

Je ne suis pas (et n'ai jamais été) un spécialiste de l'ultra léger, même si avec quelques copains nous avons beaucoup utilisé les petits mousquifs sans vis et de la corde de "petit diamètre" pour alléger les kits. Mais depuis avant 2000 me semble t il, 1 as ou 2 et une ou deux cordelettes de dyneema étaient en fond de kit, en dépannage (presque aucun poids et aucun encombrement).

La sureté de fermeture de la manille semble un geste de précision alors quid avec gants, humidité, boue ?
De plus cette sureté me semble (si j'ai bien compris) également liée au fait qu'elle soit en tension. Or en cas par exemple de double amarrage ou lors du franchissement, cette tension n'est pas toujours assurée.

Même si je me souviens avoir pris pour des aventuriers inconscients les précurseurs souterrains de la dyneema (cordelette qui me semble t il, venait déjà de la voile)
Y a t il  un réel intérêt à transférer la manille de la voile vers la spéléo alors qu'il existe déjà une solution très proche qui a fait ses preuves en ultra léger pour les intrépides et en dépannage pour les autres ?


A+
Francis

Hors ligne

 

#7 16/04/2015 11:27:58

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2191

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Salut Dom, salut les gars ... big_smile

http://forum.ffspeleo.fr/viewtopic.php?id=4170ce topic , y faisait allusion , si je ne m'abuse ... cool wink

bonne journée , les gars ... wink

Titou des G

Hors ligne

 

#8 16/04/2015 18:50:03

Eric P88
Membre
Date d'inscription: 03/01/2013
Messages: 578

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Je savais bien qu'on en avait déjà parlé...  smile mais je n'avais pas retrouvé ! sad

Hors ligne

 

#9 17/04/2015 08:59:50

Kalibator
Membre
Lieu: Melun (77)
Date d'inscription: 05/09/2011
Messages: 202

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Je réactualise 2 vidéos supplémentaires

https://www.youtube.com/watch?v=FODczpIi_-o

Dans la suivante, on y voie l'astuce de la "tirette" qui dépasse
https://www.youtube.com/watch?v=PQqrgGXMu2Q

(PS, Merci Gaëtan)


C'est quand on a les pieds dans le vide
qu'on voit le mieux le gouffre ...

Hors ligne

 

#10 17/04/2015 11:32:46

francis Vatrey
Membre
Date d'inscription: 14/03/2015
Messages: 28

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Merci pour les divers liens, c'est super,

Ce qui me gène un peu:

Si la dyneema remplace la sangle ou la cordelette (avec les nombreux avantages que nous lui connaissons); la manille "textile" remplace en voile la manille "métal" élément que nous n'utilisons pas en spéléo et qui n'a pas exactement la même fonction que le mousquif. La manille est plus "fixe" ; elle est moins destinées à être montée, démontée à répétition me semble t il.
Alors si quelqu'un teste sa longévité, peut être faut il prendre en compte cet aspect.
Combien de fois peut elle être utilisée sans perte de sécurité de fermeture (ce qui n'est déjà pas son point fort) ou de résistance ?

A+
Francis

Hors ligne

 

#11 17/04/2015 14:13:28

LR
Membre
Lieu: FR - Lyon
Date d'inscription: 01/07/2005
Messages: 171

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Kalibator a écrit:

NOTE :
Le mousqueton Grivel "Plume" cité à un poids de 37g et non de 30g comme cité
(contre généralement plus de  70g pour un mousqueton traditionnel)

SUR-NOTE :
Le "Maillon Rapide" 7GO Zicral à un poids de 19,789g,


La Rouille (Orsola J.) - Individuel  69

Hors ligne

 

#12 17/04/2015 23:26:46

Kalibator
Membre
Lieu: Melun (77)
Date d'inscription: 05/09/2011
Messages: 202

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Vous êtes à la traîne les gars !!

ça fait longtemps que l'on sait sur Wikipédia
que la manille en Dyneema est couramment utilisée en spéléo ...

http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C5%93ud_ … t_de_bosco


C'est quand on a les pieds dans le vide
qu'on voit le mieux le gouffre ...

Hors ligne

 

#13 23/04/2015 14:46:55

Kalibator
Membre
Lieu: Melun (77)
Date d'inscription: 05/09/2011
Messages: 202

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

1m50 de dyneema avec un AS et une étiquette thermorétractable d'identification
pèsent 46g

Une plaquette seule pèse 32g

Le couple Mousqueton "plume" + Plaquette
pèse 69g

Je vous donne le poids d'une manille quand j'en aurai fabriqué une ....

Il me manquera aussi le poids d'un AS complet (vis et joint compris)

Dernière modification par Kalibator (23/04/2015 16:19:42)


C'est quand on a les pieds dans le vide
qu'on voit le mieux le gouffre ...

Hors ligne

 

#14 26/04/2015 23:43:05

LR
Membre
Lieu: FR - Lyon
Date d'inscription: 01/07/2005
Messages: 171

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Kalibator a écrit:

Vous êtes à la traîne les gars !!
que la manille en Dyneema est couramment utilisée en spéléo ...

C'est quoi couramment utilisée ?
Dans quelques centaines de club, par quelques milliers de gus ou gnasse ?


La Rouille (Orsola J.) - Individuel  69

Hors ligne

 

#15 27/04/2015 12:28:27

Kalibator
Membre
Lieu: Melun (77)
Date d'inscription: 05/09/2011
Messages: 202

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Ce n'est pas à moi qu'il faut demander !
Mais à Wikipedia !
Moi, il y a 15 jours, les manilles textiles, je ne connaissais pas !

Dernière modification par Kalibator (27/04/2015 14:54:52)


C'est quand on a les pieds dans le vide
qu'on voit le mieux le gouffre ...

Hors ligne

 

#16 28/04/2015 00:57:24

LR
Membre
Lieu: FR - Lyon
Date d'inscription: 01/07/2005
Messages: 171

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Kalibator a écrit:

Mais à Wikipedia !
Moi, il y a 15 jours, les manilles textiles, je ne connaissais pas !

Sans un Wikitruc beaucoup resteraient des béotiens. Pour avoir un peu labouré des étendues de flotte dans ma jeunesse, je connais les Erses à bouton depuis 50 ans. Ainsi que les Estropes, les Manilles (en métal), les Bouts, ..

Nota - Il y a parfois de grosses conneries sur les Wikis


La Rouille (Orsola J.) - Individuel  69

Hors ligne

 

#17 20/05/2015 11:00:23

Kalibator
Membre
Lieu: Melun (77)
Date d'inscription: 05/09/2011
Messages: 202

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Tresse utilisée :
COUSIN-TRESSEC 4mm en Dynalight (celle sur la video de l'ASV)
achetée 20€ la bobine de 12m chez le Vieux Raleur à Paris (boutique "bateaux")

Fabrication de manilles textiles avec bouton de Bosco.

2x60 + 4x80 + 8x1m = 14 manilles fabriquées avec la bobine

60 cm de tresse donnent des manilles de 17 cm pour 5g.
80 cm de tresse donnent des manilles de 29 cm pour 6g.
1m de tresse donne des manilles de 36 cm pour 7g.

Ce à quoi il faut ajouter le poids de la plaquette soit 32g.

Ce qui nous amène à une manille textile équipée à 40g grosso-merdo

Pour une utilisation  "double tour autour du bouton" + "tisserand sur la corde"
la longueur de 35cm de tresse est à mon sens la plus adaptée
bien que dans ce cas, il reste peu de longueur de dyneema disponible sous la plaquette pour assumer un frottement.

Note mineure :
La tresse dyneema teinte en rouge devient rapidement blanche au moindre frottement
(comme sur la video)

A titre de comparaison :
Un AS seul pèse 29g
Un AS avec 1,5m de dyneema pèse 48g
Un AS avec 1,5m de dyneema pèse 60g .
Le mousqueton à vis "Grivel Plume" pèse 37g (70g avec la plaquette)

Dans ma première approche,
outre la confiance qu'il faut avoir vis-à-vis de la manille et du temps/compétences nécessaire à sa fabrication,
pour une dizaine de grammes de plus,
ma préférence reste sur l'AS de par sa flexibilité et le réglage qu'il permet contrairement à la manille.

Il fait beau ce WE, les prochains tests seront en falaise ...

Dernière modification par Kalibator (20/05/2015 15:07:09)


C'est quand on a les pieds dans le vide
qu'on voit le mieux le gouffre ...

Hors ligne

 

#18 26/06/2015 14:13:57

Eric Revolle
Membre
Date d'inscription: 10/11/2011
Messages: 199

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

c'est utilisé sur les parapentes modernes ce type de manille textile pour des question d'allègement.

Hors ligne

 

#19 09/05/2016 14:38:01

famarech
Membre
Date d'inscription: 08/05/2016
Messages: 8

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Bonjour à tous,
Je déterre un peu ce topic, plutôt que d'en recréer un.

Voici le compte-rendu d'une expérience que j'ai mené sur des Manilles textiles en Dyneema (aussi appelée manille souple ou mousqueton en Dyneema).
J'ai pu mener cette expérimentation grâce à une machine de test Wolpaert.

http://a402.idata.over-blog.com/500x374/2/09/98/84/manille-textile/manille-textile-4890.JPG


Extrait du compte-rendu :

Dans le domaine du nautisme à la voile, les manilles en acier ont été remplacées ces dernières années par des erses à bouton où plus communément appelée « manille textile ». Cette manille fabriquée en Dyneema est tressée de tel sorte que sa capacité en traction axiale serait théoriquement doublée.
L’intérêt d’utiliser ce type de manille textile plutôt que des moyens conventionnels serait bien plus que technique, mais aussi économique (prix au mètre plus faible à résistance égale) et massique (matériau très léger).
Le but de cette expérimentation est de valider les capacités de ces manilles textiles.


Même si ces manilles sont principalement utilisées en nautisme, la Dyneema est depuis longtemps utilisée dans de nombreux domaines (industrie, BTP, sports extrêmes, pêches professionnelle,...). Je pense que ces manilles pourraient (dans certains cas et sous certaines conditions) remplacer des mousquetons utilisés en escalade, spéléo, via-ferrata,...

Pour le moment, je me contenterai de ne faire que des expériences pour déterminer les caractéristiques de ce produit et de les quantifier.

Vous pouvez télécharger le compte rendu en version pdf ici : https://mon-partage.fr/f/0RVxJ0ao/

Je ne préfère pas vous en dire plus et vous laisse télécharger le document .pdf  ci-dessus (il fait 15 pages).

J'attends bien évidemment toutes remarques constructives.
Bonne lecture

Dernière modification par famarech (09/05/2016 14:38:29)

Hors ligne

 

#20 09/05/2016 18:41:11

Rémy Limagne
Membre
Date d'inscription: 01/06/2005
Messages: 885

Re: Connecteurs ultra lights : les manilles textiles

Bonsoir !

17 pages même !
Un document très intéressant, une vraie synthèse d'expérimentations conduites avec rigueur...
Félicitations, et merci.
Je vais relire cela de très près.
Pour information, il y a d'autres références que l'étude FFS de 2013.
Par exemple "Manille... à découvert", article de Barnabé Fourgous, Spéléo-Magazine n°89 de mars 2015.
Et un "clip tutoriel" ici : http://vercorstv.wmaker.tv/La-manille-textile_v905.html

RL

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par FluxBB.fr