Forums FFS

 Spéléologie, canyoning, fédération XML

Vous n'êtes pas identifié. Les règles des forums ont changé. Même si vous avez déjà un compte, vous devez vous identifier à nouveau. Cliquez sur S'identifier.

Annonce

Bienvenue dans cet espace de discussion sur la spéléologie, le canyonisme et la plongée souterraine

#1 14/01/2013 16:47:56

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

chasseur de courants d'air ...

salut à tous ...

Comment n'y ai je pas pensé plus tôt ...

dés fois, je me demande ...

Une méthode d'une simplicité puérile ( et vous allez comprendre pourquoi...) , de "tracer" un courant d'air dans un résau souterrain ou à l'entrée d'une cavité , n'est elle pas de piquer discrétement à votre progéniture chérie, le tube d'eau savonneuse  doté d'un bouchon approprié , afin de produire  de magnifiques "bulles de savon ", qui vont dériver gentiment sur les courants d'air indolents que vous souhaitez matérialiser ...

On doit même pouvoir mesurer la vitesse du filet d'air, avec cela, et pourquoi pas le filmer, avec la Gopro qui va bien ...

Comme quoi , il est possible de "détourner" un petit jouet de cours de récréation de sa vocation ludique initiale , afin de le transformer en un instrument scientifique  digne de figurer dans une thése d'Aéraulique  a soutenir devant un Baudouin Lismonde , par exemple ...

bienvenu au Club !!   le Club des Chasseurs de Courant d'Air ...

A plus   

Titou des Garrigues

Hors ligne

 

#2 11/02/2013 13:42:43

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

bisounours83 a écrit:

salut à tous ...

Comment n'y ai je pas pensé plus tôt ...

dés fois, je me demande ...

Une méthode d'une simplicité puérile ( et vous allez comprendre pourquoi...) , de "tracer" un courant d'air dans un résau souterrain ou à l'entrée d'une cavité , n'est elle pas de piquer discrétement à votre progéniture chérie, le tube d'eau savonneuse  doté d'un bouchon approprié , afin de produire  de magnifiques "bulles de savon ", qui vont dériver gentiment sur les courants d'air indolents que vous souhaitez matérialiser ...

On doit même pouvoir mesurer la vitesse du filet d'air, avec cela, et pourquoi pas le filmer, avec la Gopro qui va bien ...

Comme quoi , il est possible de "détourner" un petit jouet de cours de récréation de sa vocation ludique initiale , afin de le transformer en un instrument scientifique  digne de figurer dans une thése d'Aéraulique  a soutenir devant un Baudouin Lismonde , par exemple ...

bienvenu au Club !!   le Club des Chasseurs de Courant d'Air ...

A plus   

Titou des Garrigues

salut à tous

je viens de réaliser que ce forum peut être parcouru par des spéléos " confirmés" , comme par des néophytes en ce domaine ...

donc , au risque de me faire moquer de moi, par les "confirmés " , je voudrais rappeler ou apprendre aux néophytes que la recherche de courants d'air dans un réseau de cavité  est quelque chose d'important ...

en effet , lors d'une prospection  en surface , sur des lapiaz , par exemple , si vous découvrez un "trou"  ( même minuscule ...)  qui "respire", c'est a dire qui "souffle " ou "aspire" de l'air  , c'est que vous avez découvert quelque chose d'intéressant ...

en effet, cela signifie que le Volume de la cavité située derriére cet orifice, est important ,  et que cela mérite trés souvent une désobstruction ...

je vous voie sourire doucement, les gars , en vous disant que cela vous le savez depuis longtemps, mais il peut y avoir des jeunes gens qui lisent le forum, et qui l'ignorent ...

De même , des forestiers, des chasseurs, des pêcheurs , et tout autre pratiquant  de la nature , (ou tout simplement des proprios de terrains karstiques)  pas forcément au fait de l'aérologie de la spéléo, devraient être mis au courant, afin de signaler  aux spéléos locaux l'emplacement d'un Trou, potentiellement intéressant ...

récemment, j'ai été contacté par un garde chasse , qui fouine souvent sur les lapiaz, et  à qui j'ai expliqué ce phénoméne de "respiration des cavités "...

bon j'espére  ne pas avoir passé pour un "enfonceur de portes ouvertes "...

a plus   

Titou des G

Hors ligne

 

#3 11/02/2013 13:56:33

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

bisounours83 a écrit:

salut à tous ...

Comment n'y ai je pas pensé plus tôt ...

dés fois, je me demande ...

Une méthode d'une simplicité puérile ( et vous allez comprendre pourquoi...) , de "tracer" un courant d'air dans un résau souterrain ou à l'entrée d'une cavité , n'est elle pas de piquer discrétement à votre progéniture chérie, le tube d'eau savonneuse  doté d'un bouchon approprié , afin de produire  de magnifiques "bulles de savon ", qui vont dériver gentiment sur les courants d'air indolents que vous souhaitez matérialiser ...

On doit même pouvoir mesurer la vitesse du filet d'air, avec cela, et pourquoi pas le filmer, avec la Gopro qui va bien ...

Comme quoi , il est possible de "détourner" un petit jouet de cours de récréation de sa vocation ludique initiale , afin de le transformer en un instrument scientifique  digne de figurer dans une thése d'Aéraulique  a soutenir devant un Baudouin Lismonde , par exemple ...

bienvenu au Club !!   le Club des Chasseurs de Courant d'Air ...

A plus   

Titou des Garrigues

resalut,

bon , j'en profite,  (pour ceux d'entre vous qui ne le connaitrais pas ...)de faire une publicité  trés positive pour le plus qu'intéressant bouquin de Monsieur Baudoin Lismonde  , traitant de la   "Climatologie du Monde Souterrain" Tome 1 , 

ou" Vent des Ténébres"  ,    ( c'est le titre de l'ouvrage ...) aux Editions du Comité Départemental de Spéléologie de l'Isére ...
qui traite entre autre choses intéressantes , des circulations d'air dans les grottes et cavités ...

a plus

titou des G

Hors ligne

 

#4 11/02/2013 14:06:51

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

bisounours83 a écrit:

salut à tous ...

Comment n'y ai je pas pensé plus tôt ...

dés fois, je me demande ...

Une méthode d'une simplicité puérile ( et vous allez comprendre pourquoi...) , de "tracer" un courant d'air dans un résau souterrain ou à l'entrée d'une cavité , n'est elle pas de piquer discrétement à votre progéniture chérie, le tube d'eau savonneuse  doté d'un bouchon approprié , afin de produire  de magnifiques "bulles de savon ", qui vont dériver gentiment sur les courants d'air indolents que vous souhaitez matérialiser ...

On doit même pouvoir mesurer la vitesse du filet d'air, avec cela, et pourquoi pas le filmer, avec la Gopro qui va bien ...

Comme quoi , il est possible de "détourner" un petit jouet de cours de récréation de sa vocation ludique initiale , afin de le transformer en un instrument scientifique  digne de figurer dans une thése d'Aéraulique  a soutenir devant un Baudouin Lismonde , par exemple ...

bienvenu au Club !!   le Club des Chasseurs de Courant d'Air ...

A plus   

Titou des Garrigues

juste pour dire que , une Machine à Bulles de savon , en fonctionnement dans une  jolie salle souterrainne bien concrétionnée, cela doit être assez joli et poétique à voir ... 

il en existe des manuelles , peu couteuses et faciles  à transporter en kit ...

en plus , cela devrait plaire aux gamins que vous emmenez en spéléo, vous ,les Initiateurs, et pourrait vous permettre d'introduire des notions d'aérologie souterraines ...

Hors ligne

 

#5 03/05/2013 14:46:54

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

Salut à tous ,

Si la "chasse aux courants d'air ", vous intéresse vraiment , ce dont je ne doute pas ,( puisque vos yeux parcourent ma prose...) , je ne résisterait pas au plaisir de vous évoquer  la fabrication et l'usage d'un simplissime et étonnant ustensile pour détecter la présence du moindre courant d'air ...

il s'agit de l'"Aéroscope " , dont la paternité serait attribuée à J.L Rocourt, (d'aprés Baudouin Lismonde ...) et qui consiste en une sorte de "pendule " constitué par un simple carré découpé dans une légére feuille de plastique , percé d'un trou dans un angle et auquel on fixe une longueur d'environ 50 cm de fil à coudre  ou de fil à pêche ... ( une sorte de "mobile de Calder" simplifié, en sorte ...)

j'ai personnellement fait des essais du bidule , en découpant mon carré de plastique( 10 cm par 10 cm ,environ ... dans une  petite boite de cette matiére  ayant contenu des champignons de Paris frais ...  mais , pour ceux qui bossent dans des bureaux, un simple transparent en plastique pour photocopieuse , peut faire l'affaire ...

de par son instabilité naturelle , ce genre de montage pendulaire va réagir à n'importe quel souffle d'air ...

facile à trimbaler dans la poche , et à sortir au moment opportun ...

bon , je vous quitte , car je vais me dépécher d'aller faire breveter ce bidule , avant que les chinois ne le fasse et me coupe l'herbe sous le pieds ...

Il y a encore quelques temps , j'avais un copain qui bossait dans un bureau qui étudie les brevets, en Suisse , un certain Albert Einstein , je crois , mais je n'ai plus beaucoups de nouvelles , depuis 1905, il me semble ...

J'ai bien peur qu'il se soit fait virer, car il soutenait de drôles de théorie sur la Lumiére, je crois , auquel personne ne comprenais rien ...

ça énerve , à force ...

bon, à plus

Titou des G

Hors ligne

 

#6 03/05/2013 15:33:36

Jef2192
Membre
Date d'inscription: 17/06/2007
Messages: 1091

Re: chasseur de courants d'air ...

Dans le domaine de l'air, il est classique d'utiliser une simple feuille de papier de bureau, du A4 à 80 g/m2 pour voir si des bouches de soufflage ou d'extraction sont actives (en clair, si ça souffle ou ça aspire). Ça fonctionne aussi pour déceler des courants d'air sensibles, au moins de qq dizaines de cm/s. Pour cela, on peut aussi utiliser des fils de laine.

Toute cela ne vaut pas un anémomètre, appareil sensible, couteux et fragile, qu'on a rarement sous terre. Et le papier et la laine sont peu compatibles avec les conditions souterraines, donc l'Aéroscope est plus adapté. Mais si vous avez la chance d'avoir des courants d'air forts (au moins 0,5 m/s), vous pourriez emprunter un anémomètre à qq un qui fait de la voile, du surf, du kite surf ou tous ces sports qui s'intéressent au vent, ce serait plus précis. Mais il faut que ça souffle fort.

Bon, je retourne dans mon bureau d'études. Il y a bien un Albert, mais ce n'est pas Einstein.

A+

Jef

Dans les méandres de ce forum, on trouverait les discussions sur le traçage par produits odoriférants qui rejoignent cette discussion (voir l'usage du papier d'Arménie ou autre). 

Si Albert Einstein s'est fait virer

Hors ligne

 

#7 04/05/2013 08:32:54

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

Salut ,

Tu as tout a fait raison , ce forum est devenu comme une grotte labyrinthique , dont on explorerais les diverticules ...

pour aider, je collerais le Topic, auquel tu fais allusion : http://forum.ffspeleo.fr/viewtopic.php?id=3336

j'espére qu'il fonctionneras ...

à +

Titou des G...

Hors ligne

 

#8 06/05/2013 12:47:53

Rton
Membre
Date d'inscription: 05/08/2008
Messages: 201

Re: chasseur de courants d'air ...

Jef2192 a écrit:

Dans le domaine de l'air, il est classique d'utiliser une simple feuille de papier de bureau, du A4 à 80 g/m2 pour voir si des bouches de soufflage ou d'extraction sont actives (en clair, si ça souffle ou ça aspire). Ça fonctionne aussi pour déceler des courants d'air sensibles, au moins de qq dizaines de cm/s. Pour cela, on peut aussi utiliser des fils de laine.

Toute cela ne vaut pas un anémomètre, appareil sensible, couteux et fragile, qu'on a rarement sous terre. Et le papier et la laine sont peu compatibles avec les conditions souterraines, donc l'Aéroscope est plus adapté. Mais si vous avez la chance d'avoir des courants d'air forts (au moins 0,5 m/s), vous pourriez emprunter un anémomètre à qq un qui fait de la voile, du surf, du kite surf ou tous ces sports qui s'intéressent au vent, ce serait plus précis. Mais il faut que ça souffle fort.

Bon, je retourne dans mon bureau d'études. Il y a bien un Albert, mais ce n'est pas Einstein.

A+

Jef

Dans les méandres de ce forum, on trouverait les discussions sur le traçage par produits odoriférants qui rejoignent cette discussion (voir l'usage du papier d'Arménie ou autre). 

Si Albert Einstein s'est fait virer

un anémomètre à fil chaud sera beaucoup plus robuste.
et ça peut se bricoler avec un bête débitmètre de bagnole.

A+

Hors ligne

 

#9 06/05/2013 13:03:16

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

salut , Rton...

Ta réponse m'intéresse fortement, because , j'avais entendu parler de la bestiole que tu évoque , l'"anémométre à Fil chaud "...

Saurais tu nous en dire plus , s'il te plait ??  ( principe , crobart, sensibilité , limites d'emploi, etc...)

  Est ce fiable ? Et l'électronique associée est elle simple ??

Je pense que pour les courants d'air de faible vitesse, cela doit être mieux que le classique anémométre à coupelles, qui équipe les stations météos ...

Merci ,

à +

Titou des G

Hors ligne

 

#10 06/05/2013 13:41:48

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

Salut à tous,

à propos de courant d'air , , je souhaiterais soumetter à votre sagacité , la petite énigme suivante :

récemment , nous avons découvert un orifice souffleur , dans la paroi d'une vieille mine abandonnée  du Centre Var , à environ dix ou quinze métres de profondeur ...

Nous savons qu'il existe d'autres galleries de mines dans le secteur , explorées ou inexplorées , ainsi que des réseaux karstique complétement naturels, ( du "paléokarst", qu'ils disent , les géologues ...)

La question que je me pose est la suivante : le courant d'air que nous détectons, provient il de la surface du sol, ou des profondeurs du Karst ??

Comment le savoir ?

Les copains disent que , vu l'odeur de bois pourris qui en émane , il est fort possible que cela provienne d'une autre galerie de mine , donc, du fonds ...

Je me demandais si , en mesurant le taux d'humidité de l'air qui souffle de ce trou ( avec un hygrométre approprié ...) , on pourrait trancher sur son origine ? (fond , ou surface ...), mais j'ai un doute sur la pertinence de cette méthode, qu'en pensez vous ??

Pour info , cela se situe en Centre Var , donc dans une région particuliérement clémente , en ce qui concerne les températures ...

Voili, voilou ...

à +

Titou des Garrigues

Hors ligne

 

#11 06/05/2013 16:10:52

Gaffal
Membre
Date d'inscription: 31/01/2008
Messages: 544

Re: chasseur de courants d'air ...

La mesure du co2 pourrait etre un indice prometteur
@+

Hors ligne

 

#12 06/05/2013 16:40:39

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

Réponse courte , précise ,mais extrémement pertinente...  c'est trés bien vu , le coups du Co2...

Bon on s'est bien compris , si le taux de Co2 exhalé par cet orifice , est supérieur à celui de l'atmosphére "de surface " , cela signifierait que le souffle en question ne viens pas de la surface , mais du fonds , non ?

Merci...

à+

Titou des G

Hors ligne

 

#13 06/05/2013 20:02:47

Jef2192
Membre
Date d'inscription: 17/06/2007
Messages: 1091

Re: chasseur de courants d'air ...

Salut à tous,

Riton, je serais curieux de savoir comment tu bricole un anémomètre à fil chaud à partir d'un débitmètre de bagnole. Et d'ailleurs, ça sert à quoi un débitmètre sur une voiture ? Pour alimenter le moteur ?

Bisounours, cherche un peu sur le net, tu trouveras des réponses à tes questions sur les anémomètres.

http://fr.wikipedia.org/wiki/An%C3%A9mom%C3%A8tre

Un  anémomètre à fil chaud mesure des vitesses faibles, inférieures à 0,4 m/s, un anémomètre à hélice ou à coupelles des vitesses supérieures.

Pour ta mine, tout dépend de ce qu'elle produisait et des émanations éventuelles. Le CO2 est le seul indicateur éventuel, comme le dit bien Gaffal, que tu pourras mesurer simplement. Rien ne dit que tu auras plus de CO2 sous terre qu'en surface mais c'est probable et le gaz le plus facile à mesurer. Méfie toi si tu visite des galeries de mine, les boisages pourris les rendent peu solides.

A+

Jef

Hors ligne

 

#14 07/05/2013 07:33:04

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

salut,jef, salut à tous

il s'agit d'une trés ancienne mine de Bauxite ( minerai d'aluminium...), probablement exploitée dans les années 1900, et dont le minerais  servait à fabriquer des briques réfractaires à la chaleur , pour les fourneaux et autres cheminées , me suis je laissé dire ...

effectivement , les boisages sont complétement pourris , et l'endroit est devenu dangereux ... (un endroit pas fréquentable, en fait , et dont je ne donnerais pas l'emplacement ...)

cordialement Jef...

Titou des G

Hors ligne

 

#15 07/05/2013 18:44:48

Jef2192
Membre
Date d'inscription: 17/06/2007
Messages: 1091

Re: chasseur de courants d'air ...

Salut Bisounours,

C'est vrai que c'est tentant d'explorer des galeries quasi inédites depuis un siècle mais, si les boisages sont complètement pourris, le risque est notable. A toi de voir. Indique quand même à qq un où est ta mine...

Cordialement.

Jef

Hors ligne

 

#16 18/05/2013 16:51:02

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

Jef2192 a écrit:

Salut Bisounours,

C'est vrai que c'est tentant d'explorer des galeries quasi inédites depuis un siècle mais, si les boisages sont complètement pourris, le risque est notable. A toi de voir. Indique quand même à qq un où est ta mine...

Cordialement.

Jef

salut Jeff,
je suis touché de constater  que tu t'inquiétes pour  ma petite personne ( devenue un peu corpulente , mais toute petite face au vaste monde ...)

J'essaie de faire la chose suivante : quand j'ai la trouille pour faire quelque chose , je ne le fais pas ... je préfére écouter ma peur , qui m'averti de ne pas aller là, ou de faire telle ou telle chose  ... certains pourront me juger comme un trouillard et ricaner , mais j'ai passé l'age de pas mal de conneries ...

Dans ce genre d'endroit , la Régle d'Or est de ne pas y aller ou y rester seul, ( être à deux est le "minimum minimorum" , comme disent les latinistes ...)

il est absolument impératif de prévenir  au moins une personne , ( plusieurs seraient l'idéal...) de l'endroit ou l'on se trouve , et de l'heure probable de sortie ... et quand on sort , on téléphone aux potes pour dire que tout baigne  et que tout le monde est sorti sain et sauf ...

mon autre régle est de ne pas révéler l'existence ou l'emplacement exacte de ce genre de cavité dangereuse , afin de ne pas inciter de jeunes aventureux a aller y mettre leur nez ...

C'est comme les recettes de divers systémes explosifs , dont j'aurai entendu parler , je préfére les garder pour ma pomme , et ne pas les divulguer sur le net  , afin que des petits bidouilleurs se fassent péter la tronche avec ... Cela fait longtemps que je voulais le dire sur ce Forum...

En effet tout les gars qui sont un peu chimistes , comme toi Jeff, ou qui ont un simple et honnête niveau Bac de Science , connaissent des recettes pyrotechniques qui se doivent de rester secrétes  vis a vis du plus grand nombre ...(et surtout des jeunes gens immatures  ...)

à plus et porte toi bien ...

Salutations à tous ...

titou des Garrigues

Hors ligne

 

#17 18/05/2013 17:42:34

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

salut ,

Autre chose aussi : un copain spéléo m'a appris une astuce pour la détection et le pistage de minuscules courants d'air :  l'emploi de "Talc" , cette sorte de farine minérale que votre chére maman employait sur vos fesses dodues ... ( je vous avoue que ,à l'heure ou je tapotte sur mon clavier pour écrire ces lignes ,je n'ai pas testé ce procédé ...)

D'aprés J.P, il suffirait de mettre un peu de cette poudre blanche dans le creux de la main, et de souffler délicatement  sur celle ci , afin de créer un joli nuage blanchâtre que l'on verrait se déplacer au gré du vent ...  il m'a dit qu'il avait eu des résultats intéressants et  qu'il avait trouvé des trucs dans certains réseaux souterrains  ...

a plus , les gars et les filles ...

Titou des Garrigues

Hors ligne

 

#18 06/08/2013 11:01:59

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

Salut à tous ...

En repensant à l'usage de "talc" pour tracer les éventuels courants d'air, je me suis dit qu'il existait un produit trés pratique , pour ce genre d'usage :

la" Magnésie" ( autrement nommée poétiquement , la "Pof"...) , trés employée par nos amis les Grimpeurs , pour assécher leurs doigts ...

cela se vend par "pains " , et se trimbale, attaché au baudard ,dans un élégant petit sac , conçu pour cet usage  : le "Sac à Pof"...

il suffit de s'en imprégner les doigts et de souffler dessus devant l'étroiture suspectée de "Respiration "...

Sait pas ce que vous en pensez ??

à plus   Titou des G

Hors ligne

 

#19 10/08/2013 21:01:50

Jef2192
Membre
Date d'inscription: 17/06/2007
Messages: 1091

Re: chasseur de courants d'air ...

Salut à tous,

Bisounours, à mon avis, le talc comme le pof va se déposer plus ou moins rapidement sur les parois car ce ne sont pas des gaz - qui passent partout -  mais des particules, soumises aux règles physiques classique (impaction, etc). Il faudrait un très fort courant d'ait et une distance très faible pour que ça marche et encore.

A+

Jef

Hors ligne

 

#20 18/08/2013 19:03:33

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2312

Re: chasseur de courants d'air ...

Salut à tous ,

C'est tout a fait exact, ce que tu dis jef ,  mais je proposais ce procédé de nuage de talc , pour un usage tout a fait "local " et non pour un traçage sur des distances importantes ... ( juste pour voir si une petite diaclase "respire ou pas " ...)
Mais le spécialiste des circulations d'air c'est toi , et je ne fais qu'émettre ou rapporter des idées qui m'ont été suggérées par des copains ...


à plus Jef...

Titou des G

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par FluxBB.fr