Forums FFS

 Spéléologie, canyoning, fédération XML

Vous n'êtes pas identifié. Les règles des forums ont changé. Même si vous avez déjà un compte, vous devez vous identifier à nouveau. Cliquez sur S'identifier.

Annonce

Bienvenue dans cet espace de discussion sur la spéléologie, le canyonisme et la plongée souterraine

#1 30/08/2007 20:10:59

EFS Lorraine
Membre
Date d'inscription: 14/03/2005
Messages: 2

Noeud "demi-pecheur triple" pour longes

pêché (en simple) sur la liste spéléo belge :

les noeuds de pêcheur, ça devient comme les rasoirs jetables, doubles, triples, bientôt quadruples ..?

________________________________________________________________________________________________________________________
J'ai trouve mes infos principales dans un article technique espagnol, pp42-44 du Subterranea (le "Regards espagnol") n°23 ; article qui au choix (cf extrait de traduction ci dessous) : remet qq pendules a l'heure, casse les pattes a qq canards, etc.
Je peux l'envoyer -en espagnol, j'ai pas encore tout traduit :-(

Pour les Espagnols, ce noeud est connu comme le demi pecheur (triple) ou -surtout en Catalogne- noeud de Cantaño, du nom de celui qui l'a teste et popularise par ses publis (publis que Nath' ne m'a pas encore trouve dans ses depouillements, la biblio de l'article de Subterranea citant ... un inedit  -> si qq'un a des infos complementaires, une/des references, scans, etc. je suis preneur )

J'ai pas de donnees chiffrees pour une autre raiosn : contrairement au demi pecheur double, ce demi pecheur triple n'a pas fait partie de la batterie de tests realises par les Français recement, bien que je l'aie signale a un des gars qui s'occupaient de ces tests et qu'a sa demande je lui aie fait suivre l'article de Subterranea (NB la synthese de ces tests de longes et noeuds de longes est telechargeable depuis les pages EFS)

Pour etre precis, dans l'article espagnol on parle d'une resistance residuelle qui est generalement -surtout pour les faibles diametres- superieure a celle du 8 mais inferieure a celle du 9.

Par contre dans cet article il est clairement recommande de laisser au moins 15cm de brin mort car ce noeud -comme tous les noeuds... mais pt-etre un peu plus que certains- glisse avant de se serrer.

Perso je l'utilise depuis ... au moins 3ans sans probleme ; seule remarque le noeud etant un peu plus large qu'un queue de vache, il faut surveiller l'usure, surtout si tu laisses trainer tes longes (ou, au contraire, que tu le portes au cote dans les meandres etroits ;-)

Encore un mot, cet article parle d'utiliser ce noeud egalement pour d'autres usages que les longes.
Mais, bon, je crois que j'ai assez rallonge la sauce ;-)

Hors ligne

 

#2 01/04/2021 13:49:50

Eric Revolle
Membre
Date d'inscription: 10/11/2011
Messages: 247

Re: Noeud "demi-pecheur triple" pour longes

Bonjour à tous et toutes,
Le nœud de pêcheur triple est recommandé dans une autre configuration par l'ENSA ( test glissement/ rupture  nœud de jonction ) ici :
https://www.youtube.com/watch?v=N-jE-Da4P1U&t=1s
Donc pourquoi pas sur un demi nœud de pêcheur sur mousqueton de longe ?
La petite aventure d'un compagnon de cordée  (très  expérimenté pourtant) qui dans la précipitation d'un départ en spéléo en fin de journée a voulu  au dernier moment changer sa longue double ( sur demi-nœud de pêcheur donc ).
Et il n'a pas coupé, une fois effectué le premier noeud sur le premier mousqueton,  le bon coté de celui-ci.
Je ne rentre pas dans les détail du contexte et de la mise en œuvre qui la amené a opérer de cette façon et faire cette erreur qui aurait pu être désastreuse.
Il s'en est aperçu après la sortie du trou ou il avait utilisé sa longe défectueuse  pour se suspendre à plusieurs reprise plein vide....
le nœud n'a pas glissé ...(bloqué peut être par le bourrelet de la découpe faite à chaud ) .
Il a eu chaud au fesses...et n'en ai toujours pas revenu d'avoir fait une erreur pareil...( fin de journée de travail...soucis personnel, précipitation...)
Proposition de remède pour parer à ce type de bévue  :
1/couper d'abord la bonne longueur de corde nécessaire pour fabriquer la longe ( 2,60 m environ pour une longe double)
2/ faire le nœud  ( de 8 par exemple) au centre ( à réajuster)
3/ réaliser dans les règles de l'art sur les deux mousquetons les demi-nœud de pêcheur double  à chaque extrémité de la future longe.
4/ ajuster le nœud au centre.
5 /serrer les nœud et se  pendre dessus sous un portique.
6/ demander à une tierce personne (  ayant les compétences ...) de vérifier  visuellement la  bonne réalisation de la longe.
PS : l'ENSA utilise fort justement la dénomination de nœud de bouline ( bowline en anglais ) pour désigner le nœud utilisé pour le type de relais décrit et préconisé dans la vidéo.
Il n'utilise pas  le terme "nœud de chaise double" (et qui  en fait ne double pas sur une parti du nœud  la corde ).
Nœud de chaise "vraiment" double ( sur tout le parcours de la corde ) qu'il est très facile de réaliser et qui porterai a juste titre le nom de nœud de chaise double.
Peut être que l'EFS devrait  elle faire revenir le terme de "bouline" dans ses manuels d'enseignement spéléotesque ?

Dernière modification par Eric Revolle (01/04/2021 19:51:02)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par FluxBB.fr