Forums FFS

 Spéléologie, canyoning, fédération XML

Vous n'êtes pas identifié. Les règles des forums ont changé. Même si vous avez déjà un compte, vous devez vous identifier à nouveau. Cliquez sur S'identifier.

Annonce

Bienvenue dans cet espace de discussion sur la spéléologie, le canyonisme et la plongée souterraine

#1 08/09/2020 06:42:26

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3854

Exploration " radiologique" de l'Ecureuil ...

salut à toutes et tous ...  wink

je dois tout d'abord vous présenter  l'aven de l'Ecureuil  ,   un très intéressant  aven  doté d'un puits d'entrée d'une cinquantaine de métres " plein pot " ...

d'autres puits lui succède , pour aller "queuter " un peu plus bas ...

il se situe sur le massif de la Ste Baume , non loin de l'entrée du gouffre du Petit saint Cassien , célébrissime en région Sud PACA ...  en centre Var , pour être exact  ...

  et plus précisément à gauche du chemin d'accès qui mène au ST Cas ...  vous ne pouvez pas le rater ... smile

sa découverte et son exploration sont assez insolites et cause de son nom de baptême : l'Ecureuil ...

non pas à cause de la sympathique bestiole qui fait l'acrobate dans la cime des arbres , mais à cause de l'hélicoptère  de type "Ecureuil " , doté d'une caméra thermique , qui à détecté la discrète signature thermique émanant d'une modeste entaille dans le Karst ...

les spéléos ont élargi ce trou , pour tomber sur un majestueux P50 ...  big_smile

pour info , cela  date tout de même de 1986 , cette découverte là ,  les drones grands publics , n'existaient pas encore ...  big_smile

( la suite au prochain numéro ...)

T des G

Dernière modification par bisounours83 (08/09/2020 08:36:44)

Hors ligne

 

#2 08/09/2020 08:55:34

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3854

Re: Exploration " radiologique" de l'Ecureuil ...

salut ,

la suite :

je me suis dit que cet aven me paraissait idéal pour expérimenter  une méthode que  j'avais imaginé   et que j'avais baptisé  le" traçage électromagnétique des karsts "  ,    le TEK ...

je vais essayer de vous en faire comprendre  le principe ...

pour ce faire , il me faut : 

un petit émetteur radio  +  un petit récepteur radio , accordés , bien sur , sur la même fréquence ...      ainsi qu'une bobine de cordelette d'une trentaine de métres , afin de suspendre l'émetteur ...

j'insiste lourdement sur un point :  la fréquence radio employée  se doit d'être la plus basse possible , afin  que les ondes puissent pénétrer assez profondément la roche ...

j'ai pondu un tuto sur ce point  sur le forum ... https://forum.ffspeleo.fr/viewtopic.php?id=5092    "propagation des ondes radio a travers la roche et le sol "


donc , j'ai employé , comme émetteur et récepteurs   une paire  de "Babyphones"  ( pour écouter le sommeil des bébés et rassurer le mômans ...)  sur la fréquence de 16.625 Mhz  ...

d'aprés mes savants calculs , ayant torturé quelques équations afin qu'elles parlent , celles ci m'ont révélé que celà pouvait marcher , et celà a marché !!

notez bien que ce babyphone est de récup  dans une brocante , car  la fréquence sur laquelle il pédale est interdite en France ...

les "babyphones" français ne font pas l'affaire , car beaucoup trop hauts en fréquence  (  886 MHz, je crois ...)  j'ai essayé ...  en vain  sad

il a fallu , bien sur que je bidouille  l 'émetteur , afin qu'il m'envoie des  signaux sonores , bien identifiables ... 

je l'ai donc enfermé dans un coffret en plastique , avec un buzzer à piles qui lui braillait dans le micro ...   big_smile    important que ce soit du plastique , afin que les ondes radio traversent ...yikes

on bricole , on bricole ... smile

( à suivre ...)  wink


T des G  cool

Dernière modification par bisounours83 (08/09/2020 09:13:37)

Hors ligne

 

#3 08/09/2020 09:47:53

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3854

Re: Exploration " radiologique" de l'Ecureuil ...

la suite ...

vous devez vous demander quelle est l'idée que j'avais derrière la tête  , non ?

il m'était revenu à l'esprit un petite explication que m'avais donné un pote  karstologue :

" Quand  tu constate l'existence d'un aven  d'un bon diamétre à tes pieds , recherche dans les parages immédiats , son ou ses petits frères  , qui ne doivent pas être bien loin , même s'il ont un diamétre apparent de la grosseur d'un poing ..."

" en effet , la "décompression locale " de la roche , due à la présence de l'Aven principal , peut entrainer une décompression  des parages immédiats , entrainant la formation d'autres avens plus ou moins importants ..."

" surtout si l'Aven  principal se situe manifestement sur une diaclase ..." big_smile

fin de citation  ...  smile

( a suivre...)

Dernière modification par bisounours83 (08/09/2020 10:02:29)

Hors ligne

 

#4 08/09/2020 11:51:11

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3854

Re: Exploration " radiologique" de l'Ecureuil ...

la suite ...

donc , si vous m'avez bien suivi jusque là ,  ce sont d'éventuels puits borgnes remontants , que je souhaitais découvrir dans les parages immédiats du gouffre de l'Ecureuil ...

et ce fut une réussite ... big_smile


mais "foin" de la théorie , comme l'on dit , passons à la pratique ...


une fois au bord du gouffre , heureusement protégé des chutes par un solide grillage , j'ai attaché  mon coffret  contenant l'émetteur en fonctionnement  à une cordelette  graduée d'une trentaine de métres ... wink

j'ai ensuite descendu l'émetteur à 18 métres , très précisément , dans le P 50 d'entrée  , afin de procéder aux premiers essais ... smile

ensuite , j'ai  branché le récepteur en surface , et je me suis mis à arpenter systématiquement les alentours  du P50 , en faisant des tours concentriques et en m'éloignant  progressivement  ... smile

en spirales grandissantes , donc ...

et là ...   Bingo !! big_smile  cool

à un endroit précis  du lapiaz , à une vingtaine de métres du P50 , et de l'autre coté du chemin menant au St Cas , j'ai entendu clairement le signal sonore du Buzzer radio situé 18 métres plus bas ...

il y avait donc  bien à cet endroit , un puits borgne remontant  , qui canalisais préférentiellement les ondes radios de mon "Babyphone "  , et qui étaient reçu par mon autre "Babyphone en mode réception ...

preuve était faite que cela pouvais fonctionner , du moins dans certains cas ... smile

mais je n'étais pas au bout de mes surprises ... yikes cool

( la suite  trés prochainement ...)

à+

T des g

Dernière modification par bisounours83 (08/09/2020 11:58:49)

Hors ligne

 

#5 08/09/2020 12:12:58

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3854

Re: Exploration " radiologique" de l'Ecureuil ...

la suite ...

avant de retourner dans mes pénates  ,  je relevais soigneusement  les cordonnées géographiques  de  ce  puits borgne remontant , avec mon GPS ... smile


                                                                                 "Home , Sweet Home "


confortablement installé devant mon ordi ,  je  lançais Carto Explorer  et positionnait  sur la carte IGN  le P50 et le puit borgne  de l'Ecureuil ...

et j'ai eu une drôle d'intuition ...  big_smile cool


je téléchargeais dare dare  la topographie  en coupe du  gouffre de l'Ecureuil , afin de vérifier un petit truc ...   ( si intéressé , vous la trouverez sur le fichier du CDS 83 , en ligne sur le web ...)

le gars qui avait dessiné la topo , était vraiment un gars  méticuleux , car il avait clairement expliqué graphiquement que le p50 du gouffre  s'ouvrait sur une diaclase , donnant même l'Azimut de celle ci ...

et là , heureusement que j'étais assis , car   sinon , je serais tombé sur le cul !!!  lol big_smile

l'azimut de la diaclase  dessinée sur la topo , correspondait précisément , à quelques degrés prés , à l'azimut  que j'avais déterminé  avec ma petite expérience relatée plus haut !!! big_smile

une validation de plus de ma petite expérience ...  wink


et une nouvelle surprise m'attendait  !   


la diaclase ainsi révélée se dirigeais  directement sur un autre gouffre bien connu des spéléos locaux :  le Gouffre de la Méfiue ...  smile


il me revins alors à l'esprit  une théorie développée par un spéléo bien connu dans notre Landerneau , Harry Lankester , pour ne pas le nommer ...

dans un de ses écrits , il soutenait que tout les grands gouffres du secteur , étaient "reliés " par un réseau direct de "failles" ou de diaclases ... yikes

je me suis dit : et bien j'ai du repérer celle qui relie  l'Ecureuil à la Méfiue , apparemment ...   smile

( la suite , trés bientôt ...)

patience !!!  lol

T des G

Dernière modification par bisounours83 (08/09/2020 12:31:24)

Hors ligne

 

#6 08/09/2020 12:54:57

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3854

Re: Exploration " radiologique" de l'Ecureuil ...

la suite ...

ultérieurement , j'ai eu la chance de rencontrer Harry Lankester dans un congrès spéléo du Sud de la France  , et de lui toucher mot de ma petite expérimentation radio à l'Ecureuil , qui semblait confirmer sa théorie  des "failles reliant les gouffres ...

il en fut ravis , je me souviens , et me dit ce simple mot :      "Continue ..."     wink

une autre observation fini de confirmer la validité de mes travaux  , à ma grande joie ...  big_smile

une observation attentive de la topographie en coupe de l'écureuil  mentionne bien l'existence  de puits remontants dont les amorces ont été dessinée ...

il ya donc beaucoup de chance que le puits borgne  que j'ai détecté  , si il est désobé , débouche dans la partie déja connue et explorée du réseau de l'écureuil ...

donc sa découverte ne présenterais qu'un intérêt académique , de fait , à moins qu'il n'existe  quelques anastomoses entre ce puit et d'autres situés plus au Nord ...  ce qui relancerait d'intéressantes explorations de ce secteur wink

à propos d'anastomoses , il semblerait bien qu'il en existe une entre  le P50 et le "puit borgne " aux environs de 18 métres de profondeur ... ce qui aurait permis la fuite  des ondes entres les deux puits ...

mais c'est de manière tout a fait fortuite que j'ai décidé de descendre mon émetteur à  cette profondeur de 18 métres ...

mais tout les scientifiques qui ont fait quelques découvertes d'importances , ont toujours eu un petit coup de pouce du Hazard , semble t'il ...

si le découvreur de la pénicilline avait été moins bordélique et plus maniaque , il  n' aurait rien découvert , en fait ...

ok , à plus , et grand merci de m'avoir lu jusque là ...

si vous souhaitez expérimenter  cette méthode , contactez moi , on en reparleras ...   et puis Harry , si tu me lis ...

Titou des garrigues  cool

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par FluxBB.fr