Forums FFS

 Spéléologie, canyoning, fédération XML

Vous n'êtes pas identifié. Les règles des forums ont changé. Même si vous avez déjà un compte, vous devez vous identifier à nouveau. Cliquez sur S'identifier.

Annonce

Bienvenue dans cet espace de discussion sur la spéléologie, le canyonisme et la plongée souterraine

#1 18/03/2020 20:43:44

Rémy Limagne
Membre
Date d'inscription: 01/06/2005
Messages: 1000

Alain MARBACH (1944-2020)

Bonsoir,

Tout le monde connaît Georges Marbach, père du fameux "TSA". Il avait un frère jumeau, Alain, moins connu, mais tout autant spéléo.

Message de Georges :


Bonjours à tous,

J’ai la grande peine de vous faire part du décès de mon frère Alain, survenu hier soir des suites de la tumeur au cerveau qui lui avait été diagnostiquée il y a deux ans. On lui donnait alors six mois à vivre, sa très grande résistance physique lui a prodigué ce sursis, à la grande surprise du corps médical. Mais l’inéluctable est arrivé.

Cette maladie a mis un terme à une exceptionnelle carrière spéléo. Alain et moi étions jumeaux; les jumeaux partagent tout, et la spéléo fut notre passion commune. Nous avons commencé à quinze ans en purs autodidactes, en maillot de bain, à la Casteret ! En 1963 nous avons découvert le Vercors en vélo, avec la lampe à carbure à main dans les sacoches. Par hasard, nous avons croisé des « vrais » spéléos dans la grotte Chevaline à Choranche, qui nous ont appris que des clubs et des structures nationales existaient... Nous avons rejoint le spéléo-club de la Seine, y retrouvant Bruno Dressler qui était comme nous en préparation aux grandes écoles au lycée Saint-Louis à Paris. La pause de midi fut chaque jour l’occasion de discussions passionnées, autour d’un café, sur le matériel qu’il était en train de créer et qui allait révolutionner notre pratique.
En 1964 nous commencions l’exploration des amonts de la grotte de Gournier, découvrant ce qui était alors son siphon terminal. Puis ce fut l’aventure du Berger, d’abord au sein de l’Interclubs Rhône-Alpes puis en organisant l'expédition du SCS en 68, année où nos plongeurs Jérôme Dubois et Bertrand Léger ont battu le record du monde de l’époque. J’y fus victime d’un accident, et c’est ensuite Alain qui porta à bout de bras cette expédition contrariée par les crues et riche en rebondissements. Cinquante ans plus tard, à Autrans, une rencontre réunissait tous les protagonistes de cette exploration et de celle des Belges du CRS la même année. Un livre retraçant cette aventure commune va paraître dans les mois prochains. Alain est l’un des cinq auteurs de cet ouvrage. Il y eut ensuite au sein du club FLT de la Tronche tant de belles explorations dans des cavités profondes, en Chartreuse, en Vercors, dans les Savoie, à la Pierre-St-Martin... La vie et nos mariages nous ont fait ensuite suivre deux carrières spéléo parallèles. Celle d’Alain a été particulièrement intense, avec des sorties chaque semaines au sein du SCASSE qu’il avait rejoint en s’installant à Annemasse. Depuis sa retraite, son activité souterraine s’était intensifiée, il sortait désormais deux fois par semaine. Il était aussi membre des Furets Jaunes de Seyssins, et sa dernière sortie de grande envergure, il la fit à 73 ans sous le plateau de Sornin, lors de la première traversée entre le D35 et le gouffre de la Fromagère, une exploration engagée avec passage obligé à - 635 et remontée du puits de 200 m de la Fromagère.

Alain était affable, souriant, ouvert aux autres. Il était unanimement apprécié dans le milieu spéléo. Sa discrétion a partiellement occulté cette carrière de presque soixante ans, servie par une santé de fer, des talents incontestés de grimpeur, une exceptionnelle résistance physique. C’est une grande et belle figure de la spéléo qui disparaît.

Georges MARBACH


https://cds39.fr/temp/AM.jpg


Alain Marbach, à droite sur la photo,  à la sortie du D35 - avril 2017.

Hors ligne

 

#2 18/03/2020 21:20:19

Eric P88
Membre
Date d'inscription: 03/01/2013
Messages: 792

Re: Alain MARBACH (1944-2020)

Merci pour cette info.
Comme beaucoup, je pense, je ne connaissais pas directement Alain, mais à la lecture du message de son frère plus connu, on lui doit certainement aussi un héritage spéléo.
Sincères condoléances à sa famille et ses proches qui vont avoir du mal à l'accompagner à cause du confinement actuel.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par FluxBB.fr