Forums FFS

 Spéléologie, canyoning, fédération XML

Vous n'êtes pas identifié. Les règles des forums ont changé. Même si vous avez déjà un compte, vous devez vous identifier à nouveau. Cliquez sur S'identifier.

Annonce

Bienvenue dans cet espace de discussion sur la spéléologie, le canyonisme et la plongée souterraine

#1 30/04/2012 12:16:59

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3517

parlons cuisine ...

salut, les gars et les filles ...

comme je crois comprendre que le bac à sable est la pour parler de tout et de n'importe quoi, j'en profite pour lancer une petite discussion sur le théme peu abordé (à mon avis )  du "casse croute" que l'on emporte avec soi pour une sortie spéléo , à la journée ...
en ce qui me concerne, j'ai tendance à emporter souvent la même chose , comme casse dalle et comme boisson ( je suis le plus souvent à la flotte , pour boire ...)
avez vous des idées originales à nous soumettre , afin de changer l'ordinaire du spéléo ...

perso ,j'utilise un petit bidon étanche pour trimbaler sous terre le casse dalle, à l'abri de la boue et des chocs et de l'écrasement , y a t'il mieux ??

amitiés et bon appétit

Titou des Garrigues

Hors ligne

 

#2 13/06/2012 16:07:39

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3517

Re: parlons cuisine ...

bisounours83 a écrit:

salut, les gars et les filles ...

comme je crois comprendre que le bac à sable est la pour parler de tout et de n'importe quoi, j'en profite pour lancer une petite discussion sur le théme peu abordé (à mon avis )  du "casse croute" que l'on emporte avec soi pour une sortie spéléo , à la journée ...
en ce qui me concerne, j'ai tendance à emporter souvent la même chose , comme casse dalle et comme boisson ( je suis le plus souvent à la flotte , pour boire ...)
avez vous des idées originales à nous soumettre , afin de changer l'ordinaire du spéléo ...

perso ,j'utilise un petit bidon étanche pour trimbaler sous terre le casse dalle, à l'abri de la boue et des chocs et de l'écrasement , y a t'il mieux ??

amitiés et bon appétit

Titou des Garrigues

vous savez quoi ?
j'ai arrêté le Sel de cuisine ,dans mon alimentation ...
vous allez me dire: quel rapport avec la Spéléo ??
ben , le Sel , cela apporte de la rétention d'eau  et autres maux divers , donc j'espére perdre un peu de poids , pour passer mon gros C...  dans les étroitures ...
bon j'ai remplacé le Chlorure de Sodium par un sel de régime  exempt de sodium , mais gavé de potassium et de Magnésium ...  le magnésium, ça rends plus Zen ...

voili voilou !    bon appétit

Titou des G

Hors ligne

 

#3 20/09/2012 13:28:26

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3517

Re: parlons cuisine ...

bisounours83 a écrit:

salut, les gars et les filles ...

comme je crois comprendre que le bac à sable est la pour parler de tout et de n'importe quoi, j'en profite pour lancer une petite discussion sur le théme peu abordé (à mon avis )  du "casse croute" que l'on emporte avec soi pour une sortie spéléo , à la journée ...
en ce qui me concerne, j'ai tendance à emporter souvent la même chose , comme casse dalle et comme boisson ( je suis le plus souvent à la flotte , pour boire ...)
avez vous des idées originales à nous soumettre , afin de changer l'ordinaire du spéléo ...

perso ,j'utilise un petit bidon étanche pour trimbaler sous terre le casse dalle, à l'abri de la boue et des chocs et de l'écrasement , y a t'il mieux ??

amitiés et bon appétit

Titou des Garrigues

Salut !!

à propos de bouffe, en spéléo , figurez vous que j'ai réussi à me procurer, dans un "surplus américain " de mon quartier , des "Rations de combat individuelles  réchauffables " de l'Armée Française , pour un prix correct, ma foi ...  ( et pas périmées, en plus ...)
c'est un produit qui me parait intéressant, car je trouve que les concepteurs de ces rations ,ont fait de réels progrés pour rendre " mangeable" ce genre de produit ... en plus , intéressant, il y à un petit réchaud à alcool solidifié, bien agréable à utiliser ... les menus sont variés et on est pas obligé de toujours se taper la même chose ...c'et bien sur un produit, dit de dépannage, mais bien sympa, ma foi, que l'on peut aisément stocker, sans probléme, sous terre, en cas de besoins ( l'emballage est étanche et résistant ...)   pour un Spéléo Secours inopiné , ou un Barnum improvisé, avec moultes invités , ces rations sont une bonne solution  à restaurer facilement tout le monde , de maniére assez correcte...

c'est une solution comme une autre ...

à plus     Titou des G

Hors ligne

 

#4 26/08/2018 11:22:51

Nono25
Membre
Date d'inscription: 16/12/2017
Messages: 137

Re: parlons cuisine ...

Manger sous terre

Au menu voici quelques possibilités possibles

Les salades de féculents

Emballées dans des sacs zippés pour congélation les plus petits faisant 0.5 litres très pratiques pour une portion individuelle ou plus grands pour les gourmands ou les doubles doses...
Une petite cuillère métallique ou en plastique pour remplacer le descendeur ou aspiration directe par l'ouverture afin de permettre une dégustation in situ...

- coquillettes au cervelas
- Taboulé
- pommes de terre à l’échalote
- pois chiche à la Libanaise (avec des morceaux de légumes...)
- Riz au thon
- Ebly au comté et aux noix
- salade niçoise
...

le tout assaisonné d'huile d'olive et ou huile de noix... des dés de jambon ou de saucisse de Morteau pas top cuite
Le citron  provoquant la salivation facilite l'assimilation, et l'œuf cuit dur ou en mayonnaise sont d'excellents exhausteurs de gout

les sandwichs

Enveloppés dans un sac congèleIls doivent être "goutus" et faire envie
Sous terre le gout est souvent  différent, transformé, aussi il est nécessaire que la nourriture soit adaptée en fonction des gout de chacun, pour cela sa propre expérience apporte les idées.

Le style pan bagnat, dont le nom signifie pain mouillé en niçois, est un sandwich à base de crudités et d'huile d'olive. amélioré de citron de jambon... Et rien ne remplace le sandwich à la terrine de bon cochon ou au saucisson avec des cornichons sauf pour certains qui préfèreront sans aucun doute une terrine à base d'aubergine, des champignons, de la feta, des œufs et des herbes aromatique mijotée à l'huile d'olive.


les barres céréalières

Oh douces et délicates sucreries
Encas seulement pour le coup de barre, l'attente à la place de la clope ou pour le coup de fouet au pied des puits

Miam

De l'eau

https://www.sciencesetavenir.fr/nutriti … ance_28546
Elle est de plus en plus rarement propre sous terre
mais elle est essentielle en toute circonstance même pour les petits trous ; ellle est suffisante quand on en rapporte après une expédition car si elle permet de s’hydrater (avant d'avoir soif) elle peut aussi nettoyer une plaie éventuelle (autre sujet).

La sensation de soif sous terre peut être trompée par l'humidité ambiante.
Café, thé,  tisane... sucré ou non en sachets individuels secs servis chaud ou froid sont souvent appréciés

A bientôt
Nono

Dernière modification par Nono25 (26/08/2018 11:25:14)

Hors ligne

 

#5 26/08/2018 19:15:53

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3517

Re: parlons cuisine ...

Salut Nono, big_smile

et merci pour cette petite contribution  a ce topic  relatif a un sujet important : la nutrition  correcte du spéléologue  … smile

à plus et bon appétit … wink

titou des garrigues … cool

Hors ligne

 

#6 09/07/2019 17:57:54

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3517

Re: parlons cuisine ...

salut Nono , Salut à tous et toutes  …

puisque l'on parles cuisine , sur ce post , je ne résiste pas a l'envie de vous faire part d'une recette de ma composition , destinée à rassasier des spéléos , au fond de leur trou …

c'est très roboratif  , fort nourrissant  , facile a cuisiner , ainsi qu'a transporter , et c'est même facilement partageable avec les copains … ça tiens aux côtes aurait dit ma Grand mère …  roll

j'ai baptisé mon invention "Riz à la Brandade de Morue " … big_smile

faite cuire sans excès  200 gramme de riz Basmati  , environ , égouttez et lavez le à l'eau froide …

mélangez ce riz avec le contenu d'un pot de Brandade de Morue , et mélangez bien à la fourchette …   pas besoin de saler , à mon avis ...

rajoutez  de la Ciboulette , de la Coriandre , de l'Estragon ou du Basilic , selon les gouts …    (  on en trouve du surgelé de ces fines herbes  , bien pratique …) wink

perso , je rajoute un peu d'ail …  c'est aussi selon les gouts … big_smile

conditionnez  votre préparation dans des  "ziplock " ou sacs alimentaires de congélation ; et gardez les au frigo … smile un tupperware feras aussi l'affaire … smile

ok , c'est prêt a emmener dans vos aventures  ,   mais n'oubliez pas une cuillère  , bien plus pratique que le descendeur , pour déguster  votre Brandade … wink

à+

Titou des Garrigues

Hors ligne

 

#7 10/07/2019 12:25:14

acha45
Membre
Lieu: Montluçon
Date d'inscription: 17/02/2014
Messages: 141
Site web

Re: parlons cuisine ...

Ha la diététique: quelques notes en vrac, AS USUAL pour la saga citée de Bisounours...
   - un article récent du journal l'équipe m'a relativement surpris quant aux régimes alimentaires en cours chez les professionnels du cyclisme (très hypo glucidiques !!!, avec effort le matin quasi à jeûn ; détails possible, mais ce serait de mémoire ;
   - pas ailleurs, j'ai décrit diverses expériences et pratiques personnelles (sais plus si sur forum ou liste .speleos
   - on a à la fois des retours de mode, comme les régimes dissociés de divers déséquilibres pour trompe les régulations d'accumulation des glycogènes hépatiques et musculaires...
POUR ces trois cas, risque de surprise à avoir moins en visant mieux, effets paradoxaux, voire mauvaise santé à la clé ou passages par des phases de grandes fatigues ou maladies, le slogan The Llimits of Growth me revient toujours quant aux recherches de MESAROVIC, sur la complexité des systèmes complexes à multiples étages (là la coordination des organes dans l'activité physique d'un point de vue thermodynamique),
FA.
à suivre.

Hors ligne

 

#8 25/07/2019 11:19:30

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3517

Re: parlons cuisine ...

Salut ,

une autre recette , pour emporter dans un zip lock  , et casser la croute en spéléo :

faire cuire quelques pâtes complètes  et les mélanger , à part égale  avec une ratatouille niçoise , faite maison , ou en conserve , selon les cas …

rajouter quelques herbes aromatiques , et placer au frigo  …

faut aimer , bien sur …

à+


t des g

Hors ligne

 

#9 27/07/2019 08:51:52

Nono25
Membre
Date d'inscription: 16/12/2017
Messages: 137

Re: parlons cuisine ...

Amis sportifs (et épicuriens) bonjour

Le difficulté essentiel du spéléologue ou canyoniste est d'avoir de l'énergie quand c'est nécessaire,  dans le corps et dans un kit mais pas trop.

Cette énergie assimilable se trouve sous 2 formes :
Les sucres lents pour l'endurance et les sucres rapides pour "le coup de fouet ».

Pour bien gérer

* Il faut donc posséder un minimum de connaissance des aliments et de leurs apports nutritionnels et énergétiques.
Par exemple les pâtes sont du sucre lent mais pas la pomme de terre qui a contrario et contrairement à ce la majorité de nous pense peut être un sucre rapide, je le sais par expérience de diabétique.

* Il est nécessaire de connaitre à minima la physiologie de notre corps, et les principes de l'assimilation des nutriments.
On peut avoir des gros muscles et devenir rapidement hypoglycémique du fait du manque d'habitude à l'effort long en milieu hostile. L’entrainement ne doit donc  pas être d’apparence physique  mais essentiellement  physiologique.

Le cycliste qui se rempli le ventre juste avant la compète aura une tendance à avoir des spasmes  pas très productifs  donc il cherchera soit une dose de sucre ultra lent la veille et un petit déjeuner léger soit ce dernier sera consommé au moins 2 à 3 heures avant de se mettre en selle.
http://www.sante-et-nutrition.com/progr … -marathon/

Un principe demeure : il est Inutile de se gaver car d'après des chercheurs Américains nous ne pouvons pas absorber plus de 4000 calories par jour.
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/d … ine_134312
La consommation énergétique est très variable d’un individu à un autre pour le même effort
Pour un coureur à pied, nous pourrions compter environ 800 kcal/h mais cela dépend de nombreux facteurs comme  le poids, la vitesse, la fréquence cardiaque…  la dépense énergétique est propre a chacun.

N'en demeure pas moins que doit être non seulement l'indispensable motivation mais aussi la capacité mentale à aimer, à gérer, à supporter l'effort et sa ribambelle de soucis mentaux.

Donc entrainement, hygiène alimentaire et connaissance de soi et force mentale sont les fondamentaux mais surtout et avant tout ce que l'on mange doit être bon. tongue

Aujourd'hui, je ris jaune de moi  car en bon cérémonieux je me suis moqué  de camarades qui avalaient des barres énergétiques en veux tu en voilà alors que j'avais la clope au bec...

Nono

Hors ligne

 

#10 27/07/2019 11:40:49

Dom39
Membre
Lieu: Haut-Jura
Date d'inscription: 27/12/2006
Messages: 779
Site web

Re: parlons cuisine ...

Nono25 a écrit:

Cette énergie assimilable se trouve sous 2 formes :

Les sucres lents pour l'endurance et les sucres rapides pour "le coup de fouet ».


Nono

Ce concept de sucres lents et rapides et complètement erroné ! Cela a été démontré depuis des années déjà mais l'erreur perdure encore...

Il faut parler désormais "d'indice glycémique", ce qui est complètement différent.

Donc en gros, la grosse "pasta party" de la veille pour la compète du lendemain (ou la grosse sortie spéléo) ça  sert à pas grand chose...

Infos partout, exemple ici : https://www.sport-passion.fr/sante/sucr … t-faux.php

voili, voilou ! smile

Hors ligne

 

#11 30/07/2019 09:47:05

Nono25
Membre
Date d'inscription: 16/12/2017
Messages: 137

Re: parlons cuisine ...

Oui, nous devrions parler d'indice glycémique.

Cependant pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ?
Quand je suis en hypoglycémie pour une action rapide dois je avaler des morceaux de sucre ou du pain complet ?
Que dirait mon docteur ?
Pourquoi  la fédération des diabétiques de France parle aussi bien de sucres rapides et de sucres lents et d'indice glycémique ?
C'est des notions ou en tout cas des formes compréhensives bien différentes ; et celle de sucres rapides ou lents  ne dois pas être jetée à la poubelle du fait d'un simple caprice intellectuel.

Mon vélocipède à pédales s'appelle un vélo et c'est moins intello mais tous le monde comprend.

Celui qui parle de "totalement erroné" et qui en appelle à la vindicte populaire est Sport-passion.fr dont le BCBG et patron Philippe Baudoin n'est qu'un commercial cupide qui ne sait que propager des idées à sensation pour vendre ses publications et ses pubs. Nonobstant qu'il Il a du fermer sa salle de sport, il est souvent pris pour référence alors qu'il n'invente rien, ne justifie rien ou ce qui l'arrange et reste (comme bibi) un spécialiste du copié collé...

Voici une autre lecture qui sait donner des informations vraies et justifiées sans alarmer sa clientèle.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_glyc%C3%A9mique

Bon sport et bon appétit
Nono

Dernière modification par Nono25 (30/07/2019 10:52:20)

Hors ligne

 

#12 30/07/2019 11:06:04

Jef2192
Membre
Date d'inscription: 17/06/2007
Messages: 1396

Re: parlons cuisine ...

Bonjour,

Je serais plutôt pour les recettes de Nono25, que j'ai vues pratiquées en stages EFS et en clubs.

Bien d'accord avec lui : " entrainement, hygiène alimentaire et connaissance de soi et force mentale sont les fondamentaux mais surtout et avant tout ce que l'on mange doit être bon ".

Juste qq remarques ponctuelles :

On n'est pas des sportifs de haut niveau, avec montre connectée et coach qui dépouille nos performances sur ordi. Le bon sens peut suffire pour la nourriture pour des explorations d'une journée. On ne devrait pas développer de carences si on mange équilibré comme on le sent. Et qu'on boit suffisamment.

Pour le bivouac, j'ai expérimenté 2 fois les lyophilisés, c'est moyen comme plat principal. J'imagine que des plats plus traditionnels (mais sans doute plus lourds) seraient plus agréables. On a complété par saucisson, jambon cru, comté pour le salé. Fruits secs (abricots, amandes, noix) pour les fruits et micro nutriments.

Pour l'eau, Rémy Limagne (salut Rémy) m'a parlé des pailles filtrantes, sans doute comme celles-ci :

https://www.expe.fr/fr/paille-filtrante-personal.html

https://www.expe.fr/fr/gourde-go-avec-p … rante.html

Cela permet de boire dans des gours ou bassins suspects. C'est moins lourd qu'une bouteille d'eau mais il faut quand même de l'eau pour soupes et lyophilisés !

Pour les sucres, les compotes en sachet sont bien pratiques. Il y a un vaste choix.

Le mini kit permet d'avoir toujours sur soi une bouteille d'un demi litre d'eau (ou mélange dopant avec miel, sirop et citron), quelques barres sucrées (pâte d'amande par exemple), quelques compotes en plus du reste, dont on a du discuter ailleurs sur ce forum (batteries de secours, couverture de survie, bougie, briquet, etc).

Quand on emmène rien, on peut emmener au minimum 2 barres dans sa combinaison. Certains en mettent dans leurs casques ;-)

Hors ligne

 

#13 30/07/2019 12:44:54

Nono25
Membre
Date d'inscription: 16/12/2017
Messages: 137

Re: parlons cuisine ...

Bonjour Jef Je suis ok avec toi

Définition légale du sport de haut niveau

Le sport de haut niveau est reconnu par le code du sport et par la charte du sport de haut niveau (fondée sur les principes déontologiques du sport). Il repose sur des critères bien établis qui sont :

    la reconnaissance du caractère de haut niveau des disciplines sportives ;
    les compétitions de référence (jeux olympiques, championnats du monde et championnats d'Europe) ;
    la liste des sportifs de haut niveau ;
    les filières d'accès au sport de haut niveau.

La liste des sportifs de haut niveau regroupe les sportifs sélectionnés dans une équipe de France pour préparer les compétitions internationales de référence (JO, championnat du monde et d'Europe). Ils doivent être âgés de douze ans au moins au cours de l'année de leur inscription sur cette liste. Par exemple, un joueur de football du Paris Saint-Germain (PSG) ou de l'Olympique de Marseille (OM), s'il n'est pas en équipe de France, n'est pas considéré comme sportif de haut niveau.

Les inscriptions sur la liste des sportifs de haut niveau sont réalisées annuellement sur proposition des directeurs techniques nationaux des fédérations sportives concernées dans la limite de quotas (maximum d'inscriptions à ne pas dépasser), définis par la Commission nationale du sport de haut niveau (CNSHN).

https://www.insee.fr/fr/metadonnees/definition/c1781

autrement :
les guides de haute montagne sont des sportifs de Haut niveau tandis que les astronautes sont des sportifs de très haut vol.
Et les spéléos seraient alors des sportifs de ? ... cas niveaux (des gens en dessous de tout).
Les moniteurs de ski sont quant à eux sont des cas nivales.

Les sports de haut niveau n'ont rien à voir avec l'énergie nécessaire ou dépensée... et en spéléo nous n'avons rien à prouver !

a midi : saumon frais aux haricots  croquants du jardin, sauce à l'oseille citronnée maison...
Nono

Dernière modification par Nono25 (30/07/2019 12:45:28)

Hors ligne

 

#14 02/08/2019 10:33:51

Dom39
Membre
Lieu: Haut-Jura
Date d'inscription: 27/12/2006
Messages: 779
Site web

Re: parlons cuisine ...

Nono25 a écrit:

Oui, nous devrions parler d'indice glycémique.

Cependant pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ?
Quand je suis en hypoglycémie pour une action rapide dois je avaler des morceaux de sucre ou du pain complet ?
Que dirait mon docteur ?
Pourquoi  la fédération des diabétiques de France parle aussi bien de sucres rapides et de sucres lents et d'indice glycémique ?

Nono

En fait Nono, tu te contredis complètement !

Il n'y a pas de sucres plus rapides que d'autres, ils ont, quoi qu'on dise depuis des lustres, la même rapidité d’absorption, point barre. Cela a été démontré il y a plus de 25 ans !

Pour répondre à ta deuxième question (sucre ou pain), c'est au final une question à se poser puisque

1) ils ont une vitesse d'absorption identique, MAIS...
2) l'indice glycémique du sucre blanc est moyen (68) alors que le pain blanc est élevé avec 95 !

Donc la réponse est : Le pain (mais blanc car le complet est à 71)

Hors ligne

 

#15 02/08/2019 15:33:24

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3517

Re: parlons cuisine ...

salut les gars ,

comme tu le dis  bien , un peu plus haut ,  nono  , "mais surtout et avant tout , ce que l'on mange doit être bon "  …

  anecdote :  un Canadien interrogé sur  ce qui lui plaisait bien en France , avait répondu :  ce que l'on mange , en France , eh bien tout simplement , c'est Bon  !    CQFD ...

mais revenons  à cette petite querelle des " Anciens et des Modernes " qui agite un tantinet  ce topic à propos de  la notion de Sucres Lents et de Sucres Rapides …

ne sachant plus moi même sur quel pieds danser , je suis aller mener une petite enquête sur le Web …

quoiqu'il en soit , ces notions de Sucres dit Lents , et de Sucres dits Rapides  trainent dans la littérature Scientifique , Médicale et Scolaire depuis plusieurs décennies , en réalité …

mais que signifient exactement ces adjectifs , ( lents , rapides ) en réalité  ??  je me suis posé la question , et peut être vous aussi , en fait …

et j'ai constaté qu'il y avais très probablement  mauvaise compréhension de ces concepts …


sur un site de diététique , j'ai pu lire la chose suivante  :

la Notion de  sucre lent ou rapide , ne concerne pas la vitesse d'absorption  de ces sucres  dans l'intestin ,

mais tout simplement  la "vitesse de vidange Gastrique " de ces deux "types " de Sucres …

euh , , si j'ai bien compris  , une bonne grappe de raisin  bien sucrée transiterais rapidement a travers  l'estomac , ( sucres dits rapides …)   vers les boyaux , alors qu'un délicieux  cassoulet  à   base de fayots à indices glycémiques faibles   transiterais beaucoups plus lentement à travers l'estomac  … ( sucres dits Lents …)


donc , les sucres dits "rapides"  foncent rapidement à travers l'estomac , et les sucres qui seraient qualifiés de" Lents" , stagneraient beaucoup plus longtemps dans la poche gastrique  , ayant besoin d'un certain travail de la part de l'estomac …

ce n'est pas si simple , en réalité , car il y a  aussi la présence ou l'absence de "fibres "  dans l'alimentation , qui jouent aussi un rôle  non négligeable …

en tout cas  , le document Pdf que tu nous as collé , Dom , est fort intéressant …   

j'avais déjà un peu creusé cette histoire d'"index glycémiques des aliments  , Diabète oblige … sad

bienvenu au Club  , Nono !!   car moi aussi je me dois de gérer un diabète de type 2  ….  big_smile

ok , à plus , les gars …wink


Titou des garrigues

Dernière modification par bisounours83 (02/08/2019 16:00:42)

Hors ligne

 

#16 02/08/2019 19:18:16

Nono25
Membre
Date d'inscription: 16/12/2017
Messages: 137

Re: parlons cuisine ...

" Le langage est la peinture de nos idées. "

Citation de Antoine de Rivarol ; De l'universalité de la langue française (1784)

Dom : Il n'y a pas de contradiction sauf que certaines théories semblent ne pas te convenir

Avec une grappe de raisin mon taux de glycémie monte rapidement !
Après un cassoulet je risque l’hypoglycémie !

La question n'est pas de savoir que depuis 20 ans des scientifiques ont découvert l’abomifreuse théorie complotiste des sucres lents ou rapides il s’agit simplement de savoir et d'exprimer en mots compréhensibles qu'avec certains aliments la fringale cesse rapidement ou avec d'autres elle ne cessera pas. Autrement dit le taux de glycémie dans un cas monte et dans l'autre cas il peut descendre ou en tout cas ne pas monter trop haut.

Je rentre de chez mes parents ou quelques amis ont entamé le sujet du diabète. Tous connaissent le sujet sur le bout des doigts qu ils piquent plusieurs fois par jour.

A l'unanimité ils connaissent par cœur ce que sont  « le taux glycémique et l’index glycémique » et la question des termes sucres lents et sucres rapides n'est pas un problème puisqu'ils sont usités pour s’exprimer dans leur sujet vital : « avec quoi régulariser son taux du sucre dans le sang. » . Nous avons alors causé cuisine donc sucres lents et sucres rapides.
Que les termes utilisés ne soient pas scientifiques ou même qu’ils ne soient institutionnellement pas appropriés ou qu’ils gênent des pseudos scientifiques puristes, les gens directement concernés que sont les diabétiques s'en foutent royalement, ils causent, ils discutent,  ils échangent des idées qu'ils comprennent. Idées pour la survie.

Saccharose, fructose glucose, lactose, maltose, sucre inverti, galactose... sont des sucres dont certains sont bons et d'autre dangereux et quand ils sont cuisinés et suivant leurs doses assimilés ils peuvent être mortels pour certains. 

Les diabétiques s'intéressent simplement à : quels ALIMENTS vont leur permettre de régulariser leur taux glycémique dans le sang.
La notion d’index glycémique est connue des diabétiques mais elle n'est pas "leur façon de parler".

Dans le parlé normal des gens du peuple, les sans dents, les ignares, les incultes, mais aussi dans le parlé de mon infirmière ou de mon médecin nous parlons de ce qui va nous permettre de gérer notre taux de sucre dans le sang.

Si j'avale une tarte aux pomme du supermarché mon taux de sucre va monter haut et rapidement = dans le langage populaire sucre rapide
Si je mange un sorbet à la carotte maison mon taux montera moins haut et moins vite = dans le langage populaire sucre lent

N'en déplaise aux puritains de la science infuse.
Les hommes parlent comme ils vivent.

Bon appétit

Nono
" Le langage de l'homme modeste donne du lustre à la vérité : la timidité de ses assertions absout ses erreurs. "
Rivaroliana (1812)

Dernière modification par Nono25 (02/08/2019 19:19:59)

Hors ligne

 

#17 06/08/2019 08:39:28

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3517

Re: parlons cuisine ...

salut les gars …

dites moi , la "pâte d'amande " est elle intéressante à  emporter dans son mini kit  , en cas de petite fringale  au pieds d'un puits ??

( un véritable concentré de sucres dits "rapides "  cette chose là …)

il y a moultes recettes de pâtes d'amande faite maison  , sur le web , il suffit de chercher un peu … faciles et rapides  à réaliser , mêmes sans cuissons …

dans le même ordre d'idée , il y a aussi des recettes  de " barres de céréales " faites maison  …

ok, à+

T des G

ce que je trouve intéressant comme  critère , sur cette pâte d'amande , c'est que c'est un aliment qui peut être " malmené "  sans problèmes  , au fond d'un kit …

placé dans un sac plastique alimentaire ,  on peut sans vergogne  s'asseoir , ramper , écrabouiller ce produit ,  il resteras toujours consommable ... même souillé de boue , il suffiras de le laver soigneusement dans un gour ou un siphon  , pour qu'il soit encore consommable …

on peut facilement le partager avec ses coéquipiers  , si besoin est …

de plus  , cet aliment , constitué approximativement par moitié  de sucre " glace " , possède l' intéressante propriété de se conserver assez longtemps sans se corrompre , car le sucre neutraliserais  le développement de microbes indésirables …

bon , d'après ce que j'ai lu quelque part ...

à+

t des g

Dernière modification par bisounours83 (06/08/2019 08:59:01)

Hors ligne

 

#18 06/08/2019 09:09:12

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3517

Re: parlons cuisine ...

salut nono , smile


un peu plus haut tu évoques un délicieux repas , préparé pour ton déjeuner :   Saumon  et haricots croquants du jardin  ,  et sauce à l'oseille …

cela me rappelle un truc :

mon Toubib et ami , lui aussi diabétique 2  , a constaté que lorsqu'il à consommé la veille un petit repas à base de "poisson blanc " ( cabillaud, morue  , lieue , etc...)  , sa glycémie mesurée en bout de doigt , reste tout a fait dans des normes acceptables ...  big_smile

le poisson blanc serait il l'ami du diabétique ??  smile  si c'est le cas , il convient de le faire savoir , non ?   perso , j'en raffole  , avec un petit peu de beurre citronné et quelques herbes  ...

à +

t des g

une idée me viens à l'idée , LOL , lol

j'ai toujours vu  les "haricots verts "  consommé cuits à l'eau  , bon …    serait ils consommables crus  , bien lavés ,   sans causer de  problèmes digestifs ??  tu aurais une idée là dessus  …

c'est dans l'idée de garder intacts les vitamines de cet haricot ...

autre chose , puisque j'y pense  , pour changer des sempiternelles salades vertes  , il semblerait que l'on puisse manger en salades , de jeunes pousses de feuilles de tilleuls ( l'arbre majestueux …) … 

faudrait essayer …  bon après , c'est plus rapide et pratique de se ramasser une scarole au fond du potager , que de grimper au tilleul pour cueillir les feuilles , non ?

à + wink

t des g

Dernière modification par bisounours83 (06/08/2019 09:24:49)

Hors ligne

 

#19 07/08/2019 10:06:40

Nono25
Membre
Date d'inscription: 16/12/2017
Messages: 137

Re: parlons cuisine ...

les  Haricots crus ce n'est pas mon truc !

En revanche la cuisson des haricots frais se résume en plonger les haricots dans de l'eau bouillante très salée pendant 5 à 6 minutes (une casserole à fond épais et beaucoup d'eau sont souhaitables). Le croquant est toujours là, le gout est profond et les nutriments ne sont pas trop altérés.
Si tu as beaucoup de haricots après ce bain bouillonnant tu peux les ranger dans un sac au congèle.

Le poisson c'est magique gras ou maigres

https://www.futura-sciences.com/sante/q … nces-3252/
C'est bon, peuvent être très goutus et ne contiennent pas de sucres sauf s'ils en sont accompagnés.
Tous les poissons coquillages et crustacés. sont conseillés aux diabétiques et pas seulement évidement.
Et ils sont si faciles à cuisiner
j'achète le saumon en filet entier (il se congèle fastoche) non dégraissé et avec sa peau, à la cuisson, il doit resté bien rosé au centre (voir un peu cru) car trop cuit il pert sa saveur et devient tout sec. Je le cuit à feu moyen dans de l'huile d'olive, entouré de thym et de romarin frais, uniquement posé sur sa peau avec juste un peu de sel Guérandais un couvercle évitant le dessèchement. (pas d'ail, pas d'oignon qui altèrent le gout fin et délicat du poisson)
accompagné d'un mélange d'épinard et d'oseille,
ou d'une sauce à l'oseille ou
d'un peu de lait concentré non sucré (qui remplace aisément la crème quoique !)  et un filet de jus de citron
quelques petites pommes de terre Rose de France (Solanum tuberosum) cuites à la vapeur parfumée aux herbes du jardins...
ou un riz basmati nature ou un tantinet beurré...
Et quelques haricots verts croquants... et une tomate "cœur de bœuf", ferme et parfumée, à la provençale cuite au four quelques minutes.

Nous avons le choix

Dommage que le poisson soit si cher.
(J’achète mon saumon chez "Lit d'aile" le jeudi, jour de réception du poisson, il y coute en moyenne 15 à 16 euros le kilo).

Et une bonne sardinade ?
Nono

Dernière modification par Nono25 (07/08/2019 10:17:34)

Hors ligne

 

#20 07/08/2019 10:55:37

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3517

Re: parlons cuisine ...

salut nono ,

intéressants tes conseils diététiques   ,  et je retiens l'info concernant " lit d'eulles"  ...   j'irais voir si c'est bien le jeudi que  cela arrive ...

tout cela c'est de la bonne diététique a conseiller à des sportifs quelques peu vieillissants  ,  ayant commencé leur carrière d'explorateurs au dernier Millénaire …

la Sardinade ?  interesting !!   c'est quoi la recette  ( diététique , hein !!! )  de cette recette dont j'ai entendu parler … j'aimerais connaitre la tienne , car dans  ma région Sud , il y en a plusieurs , plus ou moins digestes … roll

à te lire … big_smile

bonne journée , Nono … wink

T des g

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par FluxBB.fr