Forums FFS

 Spéléologie, canyoning, fédération XML

Vous n'êtes pas identifié. Les règles des forums ont changé. Même si vous avez déjà un compte, vous devez vous identifier à nouveau. Cliquez sur S'identifier.

Annonce

Bienvenue dans cet espace de discussion sur la spéléologie, le canyonisme et la plongée souterraine

#1 28/06/2009 21:58:23

Paul G
Membre
Date d'inscription: 20/03/2006
Messages: 44

Un loir à -50 ???

Observé aujourd'hui dans l'aven du Basset, cavité de l'Hérault, à quelques 3/4 d'heure de la  sortie "humaine".
Je précise que vue la topo de surface, il n'est pas possible d'avoir un accès plus court - même pour un loir - pour rejoindre l'air libre.
La bestiole a été observé au niveau d'un actif, et semblait en pleine forme.
On s'est demandé comment la bestiole s'orientait dans les galeries. On a supposé que c'était avec sa propre odeur...

Est-ce que ce genre de bestiole a déjà été observé à des distances aussi conséquentes de la surface ?

Hors ligne

 

#2 28/06/2009 22:21:32

marjo
Membre
Date d'inscription: 07/12/2005
Messages: 163

Re: Un loir à -50 ???

nous on a des grottes pleines de loirs. leur "chemin" est marqué sur les concrétions, et ils nous volent notre balisage pour se faire des nids. leur maison, c'est sous terre. et mon chéri a déjà partagé la corde avec eux à la remontée. son soucis était qu'ils ne bouffent pas la corde quand il était dessus. y'en a tout plein aussi à l'aven de noel. et ils ont le même pb avec la rubalise.

par contre, j'ai déjà posé la question, comment ils font pour se déplacer dans le noir ces bestiaux ????

amicalement.

marjo.

Hors ligne

 

#3 29/06/2009 08:34:18

Stoche
Membre
Lieu: Carcassonne
Date d'inscription: 01/11/2005
Messages: 55
Site web

Re: Un loir à -50 ???

Vous avez toutes infos sur les loirs sous terre dans le numéro 12 de Spélé Aude, en vente dans toutes les bonnes librairies.
Non sur http://cds11.ffspeleo.fr
Ils vont bien plus loin que ça sous terre et il leur arrive de se perdre malgré tout leur talent.

Hors ligne

 

#4 29/06/2009 23:29:31

Thierry V de Grenoble
Membre
Date d'inscription: 08/11/2006
Messages: 60

Re: Un loir à -50 ???

Apres discussion avec le service de biospeleologie de Lyon ,
ils m'ont fourni ces informations essentielles :

ils emettent un grognement en basse frequence et s'appellent entre eux :
"hé , t'as remonté la corde!!"

a chaques difficultées , chaques puits :
un loir doit rester..comme a l'ancienne .

depuis Tchernobyl , les loirs sont phosphorescents.                          smile

Hors ligne

 

#5 30/06/2009 12:31:52

Philippe Drouin
Membre
Date d'inscription: 10/05/2006
Messages: 44

Re: Un loir à -50 ???

Bonjour à tous,

J'ai déjà vu un loir à -50 environ (dans un P30) dans la grotte Moilda dans l'Ain. Ce searit sympa de compiler toutes les observations de loirs vivants sous terre...

Philippe

Hors ligne

 

#6 30/06/2009 19:10:34

lespagnol
Membre
Date d'inscription: 23/06/2007
Messages: 295

Re: Un loir à -50 ???

On m'en a raconté une au Nébélé dans les Arbailles ....

Hors ligne

 

#7 01/07/2009 11:20:26

Gaffal
Membre
Date d'inscription: 31/01/2008
Messages: 570

Re: Un loir à -50 ???

Vu à -100 au lauzinas
grimpent les parois en devers et le long des cables
Faut dératiser, sinon gros tas de merde...

Hors ligne

 

#8 01/07/2009 20:08:38

Amm
Membre
Lieu: 77250
Date d'inscription: 02/12/2005
Messages: 290

Re: Un loir à -50 ???

Gaffal a écrit:

Faut dératiser, sinon gros tas de merde...

Les dératiseurs sont inefficasses sur les loir. C'est une plaie à la campagne parce que ça veut hiberner dans les maisons... et ils ont beaucoup de familles

Hors ligne

 

#9 02/07/2009 10:20:39

Gaffal
Membre
Date d'inscription: 31/01/2008
Messages: 570

Re: Un loir à -50 ???

"Les dératiseurs sont inefficasses sur les loir."
Faut des produits pros
  ou mieux, un vieux produit nommé taupicine
" C'est une plaie à la campagne parce que ça veut hiberner dans les maisons."
   Ben vrai ça...
Et sous terre, l' apport de matiere organique va favoriser la degradation
des calcites en moonmilch...

Hors ligne

 

#10 03/07/2009 19:53:21

ulysse
Membre
Date d'inscription: 03/01/2009
Messages: 21

Re: Un loir à -50 ???

J'en ai vu un, en bas du puits d'entrée de l'aven noir. Il m'a même grimpé sur l' épaule ! (un cours instant, c'est vrai)

Hors ligne

 

#11 04/07/2009 18:01:06

koopa
Membre
Lieu: karst héraultais
Date d'inscription: 18/09/2007
Messages: 10

Re: Un loir à -50 ???

Est ce que c'était un loir atlantique ou un loir méditerranéen ? Vu que l'aven est a la limite entre les deux versants ...........

Hors ligne

 

#12 04/07/2009 18:12:10

koopa
Membre
Lieu: karst héraultais
Date d'inscription: 18/09/2007
Messages: 10

Re: Un loir à -50 ???

http://www.zimagez.com/miniature/dsc0056021.jpg
voila leur chef... A -100!!!!

Dernière modification par koopa (04/07/2009 18:12:46)

Hors ligne

 

#13 05/08/2018 10:02:57

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3079

Re: Un loir à -50 ???

salut a tous et toutes …


bon , c'est un déterrage profond de topic , mais comme cela parle de loirs …


un pote spéléo m'as dit que les loirs descendent sous terre , bien sur pour hiberner , mais aussi a la recherche de flotte ( gours et siphons …) pour boire et barboter …

cela parait logique …


vous avez du remarquer qu'il y a certains réseaux ou  on peut repérer des traces de loirs , en général des déjections …


il semblerait que ces bestioles emprunteraient un itinéraire autre que celui du spéléo , fort étroit , et généralement impénétrable , sauf pour eux …


parfois , il semblerait intéressant de  savoir a quel endroit du lapiaz de surface , ces  rongeurs  pénètrent dans le réseau …

mais comment faire , pour les pister ou les espionner ??

auriez vous une idée  ?

un pote biologiste m'a dit que l'on pouvait repérer le passage de souris dans une pièce de bâtiment ( grange , remise …) en soupoudrant légèrement le sol d'une fine couche poudreuse quelconque …  ( plâtre , farine …)    les traces de pates  seraient bien visibles …


ce procédé me parait aléatoire , vu l'humidité  et la boue  , propre à  l'intérieur de nos grottes et réseaux souterrains …  une sorte de peinture biodégradable, peut être ??

nan ? big_smile


a vous lire , les gars , et les filles …

a plus  wink

Titou des garrigues ...



Ps : il est vrai que , en définitive , ces loirs sont les champions de l'orientation  dans l'obscurité des grottes et cavités  …


il serait instructif de connaitre leurs astuces et procédés d'orientation  …

j'ai lu plus haut qu'ils grogneraient dans les très basses fréquences … je crois savoir que ces très basses fréquences sonores se propagent  fort bien a travers la roche , j'avais trouvé quelque part une étude là dessus …


leurs odorat doit leurs etre bien utile , et je pense que , ( mais c'est a vérifier …)  l'emplacement  des déjections qu'ils laissent   doit être soigneusement choisi , un peu comme quand je  randonne ou prospecte en surface  dans un secteur que je connais mal , et ou je laisse de petits cairns discrets  aux bifurcations , pour retrouver sans peine mon chemin de retour …

T des G

Dernière modification par bisounours83 (05/08/2018 10:07:09)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par FluxBB.fr