Forums FFS

 Spéléologie, canyoning, fédération XML

Vous n'êtes pas identifié. Les règles des forums ont changé. Même si vous avez déjà un compte, vous devez vous identifier à nouveau. Cliquez sur S'identifier.

Annonce

Bienvenue dans cet espace de discussion sur la spéléologie, le canyonisme et la plongée souterraine

#1 11/11/2006 10:29:50

Vetus Reptator
Membre
Date d'inscription: 08/11/2005
Messages: 16

Bilan un an après

Le rebondissement récent sur la « liste » du thème du sexisme en spéléo et de la manière dont nous (les XY) nous comportons envers la partie féminine de nos clubs, malheureuses brebis entourées de loups à l’affût, anges délicats cernés de noirs satans ou tout simplement membres comme les autres de nos équipes (1)  nous ramène un an en arrière, aux EGS (2) exactement, ces « Etats Généraux de Spéléologie », selon le titre passablement prétentieux donné à cette rencontre dont je me demande toujours pourquoi elle n’aurait pas pu être couplée  avec une AG-congrès de la FFS. Ça aurait fait une réunion de moins et quelques dizaines de milliers d’euros d’économisés.
Ni aristocrate fédéral, ni clerc chargé de louanger la cour et de justifier la morale destinée à maintenir le vulgum pecus sur le droit chemin de la Charte du Spéléologue (3) mais simple représentant local d’un Tiers Etat qui constitue tout de même la grande majorité du bon peuple du royaume de Spélélogie inférieure, j’en attendais, comme de leurs prédécesseurs de 1789, sinon une vraie révolution avec casques couronnés roulant dans la poussière puis promenés au bout d’une mèche de 16  au chant de la Carmagnole mais au moins une ébauche des changements annoncés, sinon promis.
Hélas, trois fois hélas, je ne vois comme sœur Anne que les grottes qui noircissent aux acétos, les zeph qui soufflent et les stalagmites qui concrétionnent mais de réforme, point, à l’exception de deux ou trois améliorations dans le domaine des assurances, il faut bien le dire et d’une modification du nombre de grands électeurs par région pour le rendre plus proportionnel, ce que le dernier numéro de Spelunca qualifie sans contraction de zygomatique de rapprochement significatif entre le sommet et la base (4). Mais pour le reste, Lyon est toujours aussi loin de nos karsts profonds…

Les instances départementales sont peuplées de gens dont le principal critère de choix demeure le fait qu’ils ont fini par céder à la pression amicale des copains qui cherchaient quelqu’un, ce qui ne les empêche heureusement pas d’être dévoués et de faire en général un bon travail. Les grands électeurs, désignés en bouchant les trous de la liste, parfois même avec les noms d’absents à l’AG départementale n’iront, pour la plupart, même pas à l’A.G. de région, s’ennuyer une belle journée de printemps pour y élire des gens qu’ils ne connaissent pas à des postes dont on ne sait guère à quoi ils servent. Je me souviens avoir rencontré une personne, par ailleurs active sous terre et engagée dans son club, qui avait oublié le moment venu… qu’elle avait accepté de donner son nom ! Il semble pourtant y avoir des luttes de pouvoir, des combats de (petits) chefs, des basculements de majorité dont le spéléo de base perçoit les derniers contre-coups dans d’incompréhensibles modifications de bureau.
Idem ou à peu près pour l’A.G. fédérale. Certains y vont, quand elle n’est pas trop loin, pour rencontrer les copains, acheter du matos ou des bouquins, participer au congrès, visiter quelques classiques… en plaignant les malheureux enfermés dans leur salle de travail à discuter sérieusement de sujets dont les autres n’ont jamais entendu parler. Et comment le pourraient-ils d’ailleurs car la question fera au mieux quelques lignes dans l’indigeste pavé administratif central de Spelunca au moment du compte-rendu. Bien plus tard, quand tout est décidé, entériné, voté… sans que l’adhérent, pardon, le licencié (5), de base en ait seulement jamais entendu parler.
N’oublions pas que les AG de clubs et de CDS se tiennent autour du jour de l’an (ça nous a pratiquement été imposé), celle de régions 3 ou 4 mois plus tard, celle de la FFS à Pentecôte. Aucun élément des sujets devant y être abordé n’est connu au moment des réunions locales ou départementales où il serait réellement possible d’en discuter. Les grands électeurs sont envoyés aux niveaux supérieurs sans le moindre mandat, la moindre orientation, le moindre élément de réflexion collective. Ils débattent et ils votent en leur âme et conscience et je mets pas en cause le sérieux de leur travail ni leur honnêteté mais ils ne représentent en fait qu’eux mêmes car notre système « démocratique » est en réalité fait pour ça. 

Vive la République !
Vive la Spéléo !

Vetus Reptator (Michel WIENIN)


Notes :
(1)    J’avouerai que dans un (louable) souci d’équité, il m’arrive de faire porter mes traditionnels bidons de sable mouillé par des copines.
(2)    Que désignait le deuxième « g » censuré par les organisateurs ? Ou bien s’agit-il d’une coquille ?      ;-)
(3)    Généreusement octroyée à son bon peuple par Sa Majesté le Président de la  FFS.                      ;-)
(4)     Superbe exemple de langue de calcite (il n’y a pas de bois sous terre), digne d’un ministre de la démocratie souterraine.     ;-)
(5)     Le choix du vocabulaire est significatif : à l’époque de sa création (1963) la carte fédérale représentait l’adhésion à un groupe et à un idéal, un engagement personnel libre, mais ce temps semble révolu. Aujourd’hui, l’esprit mercantile du milieu sportif a pris le pouvoir : il faut faire du fric et on vend des « licences », c’est à dire des autorisations (de quoi au fait ?),  que certains aimeraient imposer à tous. On tirera bien quatre sous de quelques amateurs venus découvrir le monde souterrain à travers une « spéléo » aseptisée et on perdra les passionnés, les vrais, ceux qui « bartassent » par tous les temps et par tous les terrains, passent leurs ouiquindes à désober et leurs soirées à reporter leurs topos. Continuons, nous sommes sur la bonne voie d’une fédé où le promène-couillons aura remplacé la prospection et la première.


Vetus Reptator (Michel Wienin)
S.C.S.P.  Alès (Gard)

Inferior   Angustior   Lutosior

Hors ligne

 

#2 11/11/2006 13:20:01

BTH
Membre forums FFS et FSE
Lieu: Paris, Normandie et ailleurs
Date d'inscription: 27/01/2005
Messages: 629
Site web

Re: Bilan un an après

Merci à toi VR d'avoir reproduit cette opinion sur le Forum FFS des EGS, près l'avoir publié au "café du commerce" (liste [speleos-fr]).
Le message de Françoise (fgm3) sur le même thème pourrait aussi être rapproché de ce thème de discussion.

Sur le fond, je suis enclin à partager ton sentiment et celui de Françoise.
Car il s'agit bien d'un ressenti, d'un vécu personnel et non nécessairement d'une réalité...

Et c'est justement là où je voulais en venir :

Il se fait des choses constructives et intéressantes dans les sphères mal connues des instances dirigeantes nationales. Le hic est que ces choses se font de manière parfois cahotiques, mal concertées et surtout très mal partagées avec le spéléo de base.

L'incompréhension qui en naît, de part et d'autre (la base et les responsables) nuit terriblement à la motivation de ceux qui bossent et à la qualité du résultat obtenu.

Cet état de fait n'est pas très étonnant. Il ne fait que reproduire ce que l'on connaît au niveau de nos clubs :
Un noyau motivé voire passionné qui bosse et construit.
Une majorité qui se contente de suivre ou d'observer, parfois en remerciant, souvent en critiquant.

Une telle situation n'est évidemment pas saine, quel que soit le niveau.
Ceux qui bossent se fatiguent, voire s'écoeurent devant la passivité, l'incompréhension, voire l'agressivité des autres.
Ceux qui ne bossent pas s'ennuient, se plaignent d'être laissés pour compte, critiquent et deviennent agressifs.

Le remède est connu, mais pas facile à accepter ni à appliquer, surtout par ceux qui bossent.
Ils doivent absolument :
1 - Tenir au courant les autres de ce qu'ils font, en permanence, avec humilité (et humour si possible).
2 - Laisser les autres participer, même si le résultat n'est pas celui attendu, voire même si le projet échoue ou change de direction à cause de cela.
Car le véritable enjeu n'est pas l'aboutissement d'une action à court terme, mais bien la réussite du fédéralisme.

Bref, le mode de gouvernance d'une fédération scientifico-sportive non olympique et non compétitive n'est pas celui d'une entreprise qui veut prospérer en plaçant sur le marché ses produits et services.
La gouvernance de notre fédé est, à mon avis, plus proche de celle d'une collectivité nationale qui aspire à servir, à informer et à faire participer l'ensemble de ses membres, sans en faire des assistés.

Pas facile...

Dernière modification par BTH (11/11/2006 20:59:48)


Have fun surfing, caving, canyoning or trekking
Bon surf, bonne spéléo, bon canyon, bonne rando...

Hors ligne

 

#3 11/11/2006 21:23:48

Olivier Vidal
Membre
Date d'inscription: 23/12/2005
Messages: 6

Re: Bilan un an après

Ben dis donc Michel on dirais que tu as le bourdon ce WE ;-)) ... et du coup
la fédé s'en prend plein la tête. Tu me diras cela fait peut etre effectivement
parti de ses attributs. Ce WE je suis bloqué par le boulot à bosser sur un
dossier developpment, alors que je voudrais bien etre avec les
copains de la fédé aux Journees d'etudes à Meaudre ... alors je me change
les idées avec ce petit message ! ;-))

Pour apporter une note positive au bilan que tu fais, la fédé, elle
m'a apporté la formation technique en spéléo, la chance de recontrer des
gens passionants en son sein et en dehors, l'ouverture par la spéléo dans
pleins d'autres pays, la possibilité de voir des trous qui sinon seraient
fermés, de nombreuses soirées inoubliables à raconter a ses petits enfants,
etc ... Alors c'est vrai, tu me diras que tout cela est possible en
cherchant par soi meme et sans l'aide de la fédé, et tu auras raison, mais,
personnellement je prefere faire les choses avec les autres speleo que tout
seul dans mon coin. Alors bien sur comme dans une auberge espagnole, je peut
raler que l'auberge ne fonctionne pas tres bien, mais il ne tient qu'a moi
d'ameliorer les choses en les faisant et en apportant ma contribution active
au sein de l'auberge et pas en critiquant ceux qui s'evertuent a en faire
deja beaucoup.

Pour reprendre quelques points que tu souleves :
Les EGS en AG, oui alors on a interet a prendre un WE de 5 jours pour tout
faire ... ;-))
Notre president aurait des tendances "Royal" ! (Il m'avait caché ca ! ;-))
Segolene n'a qu'a bien se tenir ...
Les changements annoncés : a mon avis pour faire tout ce qui s'est dit aux
EGS, on en a pour quelques années, voir quelques olympiades, alors patience
et effectivement le prochain president, que j'espere tu seras, aura du pain
sur la planche ! ;-))
Lyon est loin des trous ... bien que moins loin que Paris, mais on pourrait
peut etre mettre le siege federal au fond du Berger, de la Pierre ou du JB.
A tester si c'est plus pratique ;-))

Pour ce qui est des grand electeurs departemantaux, regionaux et nationaux,
Vaste debat ... je ne voit pas comment ils pourraient savoir en avance ce
qui va se voter, et je ne voit pas d'ailleurs l'utilité qu'ils consultent
tout le monde a chaque fois. Ils sont un groupe representatif du club, cds
ou region, et en groupe ils peuvent tres bien prendre une position. Ils
recoivent les sujets quelques semaines en avance, et de nos jour avec une
liste email, je pense que ceux qui veulent donner leur avis le peuvent
techniquement. Si un type de position n'est pas représenté, la personne en
question n'a qu'a etre elle meme grand electeur. Mon député ne me demande
jamais mon avis quand il vote a l'assemblée nationale, et pourtant on
appelle ca un fonctionnement democratique. Alors peut etre fait tu reference
a la democratie participative (decidement segolene ! ;-)) et on y arrivera
peut etre un jour avec tout le monde qui votera les loi par internet ...
D'ici la on peut etre present en tant que grand electeur pour faire valoir
une position qui ne serait pas représentée.

Bon Michel je te souhaite de reprendre le moral, Tu peux fumer un kit, c'est
efficace parait-il ... ;-)) Et
puis dans un an et demi, en tant que president tu pourra changer tout ce
qu'il faut.
D'ici la a bientot sous terre,
Ciao,
Wally

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par FluxBB.fr