Forums FFS

 Spéléologie, canyoning, fédération XML

Vous n'êtes pas identifié. Les règles des forums ont changé. Même si vous avez déjà un compte, vous devez vous identifier à nouveau. Cliquez sur S'identifier.

Annonce

Bienvenue dans cet espace de discussion sur la spéléologie, le canyonisme et la plongée souterraine

#1 04/07/2006 20:12:08

David PARROT
Invité

La descente de grande verticale avec un descendeur

Bonjour,

Voila je me pose assez souvent des questions sur le descendeur lors de grande verticale.

Est-ce qu'il existe un risque quand le descendeur commence à chauffer, aussi bien envers le descendeur que sur la corde ?

J'utilise un stop, mais je me demande si lors de grande verticale (supérieur à 90m) je ne devrais pas neutraliser le stop ?

Merci bien de me conseiller.

Amicalement,

 

#2 04/07/2006 21:17:21

Dominique guyétand
Invité

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

Salut David

Je te rassure, aucun souci pour le descendeur quant à une surchauffe.

Par contre, il en est pas de même pour la corde en polyamide, matériau qui a une température de fusion assez basse. Lors d'une descente soutenue, avec une corde sèche en particulier, la température du descendeur est telle qu'elle peut endommager la corde : elle fond la gaine ! On obtient ainsi (dans le meilleur des cas) un glaçage de la surface de la gaine !
Par conséquent, il est primordial de mouiller sa corde dans ces cas là, et surtout éviter de descendre trop rapidement et ensuite de s'arrêter net.

Pour en revenir au stop, c'est vrai qu'il n'est pas adapté aux grandes verticales (tout comme les descendeur à poulies fixes en général), surtout en position stop dès le départ. C'est inutile et extrêmement pénible à tenir.

Le descendeur à barettes est étudié pour, il offre un freinage modulable au fur et à mesure de la descente et de l'allègement du poids de la corde. Apprentissage conseillé avant le grand saut !

 

#3 05/07/2006 00:14:26

David PARROT
Invité

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

Merci bien pour cette réponse, et puis bon je ne fais pas tous les jours des P90 et des P120 ..... donc un stop fera l'affaire :-)

Cordialement,

 

#4 05/07/2006 08:49:01

Rémy Limagne
Membre
Date d'inscription: 01/06/2005
Messages: 972

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

David, sur cette question précise de l'échauffement du descendeur et de la corde, voir article collectif dans Spelunca n°66 - juin 97.
Comment ça tu l'as pas ??!!!

Bon d'ac, je te l'apporte demain ;-)

RL

Hors ligne

 

#5 05/07/2006 09:44:33

David PARROT
Invité

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

oh ! bin qui t'as dis que je ne l'avais pas ? En 1997 je faisais pas de spéléo mais je pense que la bibliothéque du club doit l'avoir ;-) donc j'irais voir.

Mais tu peux toujours me l'apporter au cas ou....

A Samedi,

 

#6 07/07/2006 15:06:01

Gaëtan PERRIER
Membre
Date d'inscription: 10/05/2006
Messages: 456

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

Un petit détour par la page du G.E.T. sur ce même site permet de consulter cet article...

Hors ligne

 

#7 07/07/2006 15:07:28

Gaëtan PERRIER
Membre
Date d'inscription: 10/05/2006
Messages: 456

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

J'ai oublié le lien vers la'article:
http://www.ecole-francaise-de-speleolog … endeur.htm

Hors ligne

 

#8 12/10/2006 07:06:36

chklein
Membre
Date d'inscription: 11/10/2006
Messages: 1

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

de toute facon le D09 n'est pas adapté pour la descente de grande verticale (100m et plus..)  trop de poid de la corde au debut.

Hors ligne

 

#9 13/07/2018 10:53:10

kafka
Membre
Lieu: bagneux
Date d'inscription: 12/07/2018
Messages: 10
Site web

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

Hello,

Déterrage de sujet !

Pour les grandes verticales (200m +++) en plein pot, on a besoin de moduler son freinage ( je parle QUE avec le descendeur simple petzl classique, même s'il y a aussi les racks américains qui sont designé pour ça, mais je les trouve encombrant et lourd, et plein de manières avec des descendeurs canyon ou grimpeurs).

J'ai fait quelques recherches.

Il y a possibilité de faire dans cet ordre (certains appellent ça méthode TGV je crois)

Début de puits : La corde pèse très lourd, la corde a du mal à passer dans le descendeur, on la pousse.
Possibilités :
- Pour placer le descendeur : mettre sa poignée longée tête vers le bas sous soi, sur la corde (en étant longé par ailleurs à la tête de puits !). Tirer une boucle de mou de plusieurs mètres; le poids de la corde se trouve sur la longe, on peut placer son descendeur sur la corde au dessus sans gène.
- Limiter le freinage :  Se mettre en zéro dans un premier temps, sans frein puis avec frein.

Augmenter progressivement le freinage :
- se sécuriser avec une clef puis la poignée longée (au dessus de soi cette fois), remettre le descendeur en "S"
classique.

L'augmenter encore si ça file trop
- utiliser une demi clef en descente : certains sont pour, certains sont contre, qu'en pensez vous ?
ou
- utiliser d'autres mousquetons de frein déjà placés avant de commencer la descente : un sur le cuissard coté droit, un sur la corde au dessus du descendeur (je ne trouve pas de photos / illustrations de ce montage pour le faire de manière préconisée. Si vous savez où trouver ça, ça m’intéresse. J ai fait des tests, ça marche bien mais +> j ai l impression que si ce mousqueton se met à coiffer le dessus du descendeur cela peut gêner une éventuelle envie de faire une clef.
ou
- et enfin là, j'ai lu sur le rapport d'instructeur de Denis Langlois :

https://www.google.fr/url?sa=t&sour … oU8NaVP_at


"En ce qui concerne le freinage supplémentaire à la sortie du descendeur par l’adjonction d’un mousqueton dit de "renvoi", il est conseillé soit de
passer simplement la corde dans ce mousqueton, soit de faire passer la corde issue de ce mousqueton sur l’épaule gauche, puis la récupérer, après frottement sur le dos, par la main droite. Le freinage est alors efficace et garanti, surtout pour des cordes de faible diamètre. Par contre, il est fortement déconseillé de rajouter un tour mort ou un nœud italien sur le mousqueton de frein, cela vrille énormément les cordes si bien qu’arrivé à un fractionnement on ne peut même plus l’atteindre et ce au bout de quelques passages (phénomène vécu aux Picos sur de la 8mm au bout de quatre passages)."
>> pareil si quelqu'un a une photo / illustration de cette technique je suis preneuse !

ou
- si la corde est fine en plus mettre sont descendeur en "S" + "zéro" (je sais pas jusqu à quel diamètre de corde ça peut rentrer , 8.5mm ça marche encore).

voila où j'en suis dans l'état des choses de comment anticiper pour pas se faire peur sur les grands jets en fil d'araignée.
N'hésitez pas à partager vos autres astuces.
Marina F.

Dernière modification par kafka (14/07/2018 16:48:47)

Hors ligne

 

#10 14/07/2018 09:32:36

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3242

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

Bonjour ,

Est il judicieux , lors de la descente de grandes verticales,  d'emmener une petite bouteille d'eau afin d'arroser périodiquement  le descendeur pour le refroidir ??

Bonne ou mauvaise idée ?

Au plaisir de vous lire . wink

Titou des garrigues


Euh , chère amie , j'ai une erreur 404 sur le lien que tu nous a mis un peu plus haut ...

Amicalement ...

T des g

Dernière modification par bisounours83 (14/07/2018 09:35:56)

Hors ligne

 

#11 14/07/2018 16:46:27

kafka
Membre
Lieu: bagneux
Date d'inscription: 12/07/2018
Messages: 10
Site web

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

Bonjour
Je crois que le coup de la bouteille d eau est plus psychologique que efficace. Le mieux c est que la corde soit mouillée. Il n y a de risque de rupture de corde a cause de la vitrification partielle de la gaine m a t on dit. Le vrai risque et de se fatiguer le bras à trop forcer pour freiner quand la corde file et de faire une mauvaise manip.

Hors ligne

 

#12 14/07/2018 17:09:55

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3242

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

Salut,

Tu dois avoir raison , car je me rappelle la descente d'un p90  plein pot  , avec un antique descendeur Dresser  employé lors du dernier millénaire ,  sans arrosage supplémentaire de l'ustensile et sans cramage manifeste de la nouille ...

Une descente inoubliable ... Bon c'était il y a quarante ans , et les nouilles de l'époque faisaient allure d'aussières de bateau par rapport aux lacets de godasse sur lesquelles les jeunots d'aujourd'hui  descendent ... big_smile

A plus ...

T des g

Dernière modification par bisounours83 (14/07/2018 17:13:51)

Hors ligne

 

#13 16/07/2018 09:03:13

kafka
Membre
Lieu: bagneux
Date d'inscription: 12/07/2018
Messages: 10
Site web

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

Salut. Marrant wink
J ai remis le lien ça devrait fonctionner.
Et alors personne n a d avis sur le fait de descendre en demi clef pour freiner mieux ? Danger ou valable ?

Hors ligne

 

#14 16/07/2018 09:59:41

Nono25
Membre
Date d'inscription: 16/12/2017
Messages: 110

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

bisounours83 a écrit:

Salut,
Tu dois avoir raison , car je me rappelle la descente d'un p90  plein pot  , avec un antique descendeur Dresser  employé lors du dernier millénaire ,  sans arrosage supplémentaire de l'ustensile et sans cramage manifeste de la nouille ...
Une descente inoubliable ... Bon c'était il y a quarante ans , et les nouilles de l'époque faisaient allure d'aussières de bateau par rapport aux lacets de godasse sur lesquelles les jeunots d'aujourd'hui  descendent ... big_smile

Mon vieux Bisounours Faute de Frappe ou trop grand âge ? (je blague)

Pas Dresser mais Dressler De Bruno Dressler qui en 1968 a inventé le descendeur "à poulies fixes à flasques" ainsi que le bloqueur (entre autres) et qui a donné
toute sa réussite à l'entreprise de Fernand Petzl son ami d'exploration.

Pour info sur ce descendeur, une étude de Baudoin Lismonde de 2005:
www.sgcaf.fr/wp-content/uploads/2010/07 … rpetzl.pdf

Le problème des grandes longueurs réside bien dans la tension de la corde due à son poids qui fait qu'on se retrouve in fine sur une "corde tendue" aussi le seul descendeur sur corde tendue serait le LOV2 TAZ !
Je n'ai jamais utilisé cet appareil et j'ignore tout de lui à part des infos glanées sur le net, donc prudence.
diamètre des cordes entre 10 et 11mm
http://taz3d.fr/produit/lov2/

En revanche j'ai eu moult occasions d'utiliser un Descendeur à barrettes Rack
https://www.petzl.com/FR/fr/Sport/Assur … eurs/RACK#
Ce dernier exige de l'expérience et de la délicatesse et l’utilisation indispensable d'une sécurité supplémentaire mécanique de préférence (surchauffe).

Le descendeur à poignée est quant à lui difficile a tenir voir très difficile à maintenir sur des cordes lourdes ou tendues et ne permet pas à moins de bloquer la poignée avec un mousqueton d'utiliser ses 2 mains sur la corde sous le descendeur ; ce qui est pratiquement indispensable.

Descendre sur une demi clef demeure du bricolage : en cas de surpoids intempestif sur la corde en dessous le descendeur se détruit.

Nono

Dernière modification par Nono25 (16/07/2018 16:31:57)

Hors ligne

 

#15 16/07/2018 13:35:58

Rton
Membre
Date d'inscription: 05/08/2008
Messages: 235

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

kafka a écrit:

Salut. Marrant wink
J ai remis le lien ça devrait fonctionner.
Et alors personne n a d avis sur le fait de descendre en demi clef pour freiner mieux ? Danger ou valable ?

ben, c'est fait pour ça.

Hors ligne

 

#16 17/07/2018 07:45:09

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3242

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

Salut Nono ,


Bouhhhhh.... Je me cache de honte derrière mon petit doigt , car il s'agit bien de ce génial   Bruno Dressler dont je voulais parler ...

C'était bien une faute de frappe ,  fort insidieuse , car  non pas de ma faute , mais due en fait a mon correcteur orthographique qui n'en fait qu'a sa tête , et modifie sans mon avis les mots qu'il ne connaît pas...

D'où l'impérieuse nécessité  de se relire soigneusement , avant d'envoyer son message  ...

Tu veux un exemple ?  Ce con de robot a écrit Nino , quand  j'ai voulu écrire Nono  ... J'ai du corriger manuellement...

Mais il est quand même pratique , ce correcteur automatique ...

Mon grand âge ??

J'ai commencé  en 1977 , j'avais 17 ans ...

A te lire , cher ami ...

Titou des garrigues

Hors ligne

 

#17 17/07/2018 13:38:02

Nono25
Membre
Date d'inscription: 16/12/2017
Messages: 110

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

c'est de l'humour rien de plus qui est une introduction à mes propos. J’espère que tu n'en prends pas ombrage !
Avec tout mon respect
En 77 j'ai eu 19 ans jusqu'en décembre (tant pis)
Biz
Nono

Hors ligne

 

#18 17/07/2018 16:07:50

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 3242

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

Tu sais , Nono, de l'ombrage , j'en prendrais volontiers,  vu le cagnard actuel  qui nous assomme de ses rayons ...

Au plaisir de te lire ...

Titou des g

Hors ligne

 

#19 20/07/2018 15:48:57

sico
Membre
Date d'inscription: 30/11/2017
Messages: 3

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

kafka a écrit:

- utiliser d'autres mousquetons de frein déjà placés avant de commencer la descente : un sur le cuissard coté droit, un sur la corde au dessus du descendeur (je ne trouve pas de photos / illustrations de ce montage pour le faire de manière préconisée. Si vous savez où trouver ça, ça m’intéresse. J ai fait des tests, ça marche bien mais +> j ai l impression que si ce mousqueton se met à coiffer le dessus du descendeur cela peut gêner une éventuelle envie de faire une clef.

À partir de 4:27 : https://www.youtube.com/watch?v=4x8TW-Dzy8k

Hors ligne

 

#20 26/07/2018 11:08:24

acha45
Membre
Lieu: Montluçon
Date d'inscription: 17/02/2014
Messages: 121
Site web

Re: La descente de grande verticale avec un descendeur

de mémoire, vieux essais sur viaducs :
c'est la poulie du Stop qui dissipe mal la chaleur /
le descendeur à barrette fait un peu peur ; j'avais acheté deux petites barettes (Expé, je crois) qui se placent dans les maillons parallèles ; il me semble que des essais d'en monter soit deux de suite (pas terrible et dangereux), soit ces deux barrettes m'ont posé des problèmes, donc jamais usé sous terre
des usages de freins supplémentaires aussi, ou autobloqueurs :
le shunt freine sans intercepter si le poids dessous est élevé (cf. doc)
le valdotin s'use trop vite
en zéro, oui à la fin çà va vite surtout cordes fluides, récentes et/ou mouillée (celles qui boivent pèse beaucoup aussi)
   à l'allégement, on change de montage en passant sur la poignée
   ou (risque de farces), le demi cab dans le maillon frein, ou le tour mort
   je préférai passer la corde sous la cuisse comme dit là, mais sur le texair de l'Avanti (et fumer sa gaine assez vite fait…) hihi,
un petit maillon frein acier, (angle de coudage faible pouvait doubler l'autre précédent, mais çà fait du matos en plus)
en montage marrant on peut ajouter du frein avec la poignée, pas essayé depuis que j'ai remplacé par un Basic (à voir : gâchette ouverte, et montage avec connecteur fermé dans le trou du haut : on obtient un retour  dont l'inclinaison module ce freinage supplémentaire de fin de 0 à haine…
et ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par FluxBB.fr