Forums FFS

 Spéléologie, canyoning, fédération XML

Vous n'êtes pas identifié. Les règles des forums ont changé. Même si vous avez déjà un compte, vous devez vous identifier à nouveau. Cliquez sur S'identifier.

Annonce

Bienvenue dans cet espace de discussion sur la spéléologie, le canyonisme et la plongée souterraine

#1 01/04/2017 15:23:12

suilleab
Membre
Date d'inscription: 17/01/2016
Messages: 105

La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Je discutais hier de ce sujet avec une pratiquante bien sympathique. Sujet Ô combien important, qui nous concerne tous. Le renouvellement est-il assuré ? Je ne parle pas des passionnés, des cadres, des pointures, ceux qui portent parfois très haut les valeurs de la spéléo... Je parle de la "base"... c'est à dire du renouvellement au sein de clubs parfois très anciens. Nous évoquions hier cette nouvelle façon de pratiquer la spéléo : une activité parmi d'autres, qu'il est intéressant d'essayer le temps de quelques sorties... Une forme de zapping sportif, entre escalade, canyon, cascade de glace, parapente, j'en passe et des meilleurs... Le nouveau pratiquant consomme parfois la spéléo comme il consomme d'autres sports, d'autres passions. Ca va ça vient... On essaye un temps puis on passe à autre chose...
A-t-on des statistiques sur la moyenne d'âge des licenciées FFS ? sur la durée de renouvellement des adhésions ?
Notre activité est-elle en train de changer en profondeur ?

Hors ligne

 

#2 01/04/2017 20:49:29

Eric P88
Membre
Date d'inscription: 03/01/2013
Messages: 559

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Salut,
Je n'ai pas les chiffres que tu demandes, mais je pense que ton constat est hélas partagé...
La spéléo nécessite du temps, une équipe, de la préparation, du nettoyage et pour certaines régions...pas mal de temps de trajet pour accéder à des cavités ou des cavités plus importantes.

Dans les années 82 à 90, quand tu arrivais dans le Doubs, tu avais très souvent 1, 2 voir 3 équipements dans de nombreuses cavités : c'était chiant, car la gestion n'était pas toujours simple ou/et sympa.
Vers 95 déjà, j'ai essayé de faire du spéléo-stop (se greffer à une équipe), car j'étais seul ou avec un seul copain, et nous avons été très souvent bredouilles malgré le tour de 10 à 20 entrées et 1 à 3 gîtes ou refuges...

Et depuis, je pense que cela s'est encore aggravé.

Hors ligne

 

#3 02/04/2017 09:34:34

JP CASSOU
Membre
Date d'inscription: 20/03/2011
Messages: 144

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

On peut considérer que la spéléo 'populaire' est morte et bientôt enterrée.

Il y a 30 ans, un club moyen comportait plus de 40 participants, et il y avait toujours deux ou trois équipes sous terre chaque WE.

Actuellement, un club qui fait deux sorties par mois est 'un club actif'.

Idem pour les rassemblements: je sors du 1er rassemblement Occitanie et il y a eu presque autant de participants que dans un rassemblement ... monorégional !

Hors ligne

 

#4 02/04/2017 09:47:37

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2090

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Salut, les gars


http://forum.ffspeleo.fr/viewtopic.php?id=3804


la moyenne d'âge des spéléos et "spéléotes "  ??

Eh ben c'est pas du "perdreau de l'année " en réalité ...

40.24 années  ( en 2009 ) , Selon Jean Louis THOMARE ...

voici mes sources :

                                                 Université de Nantes   UFR STAPS

                            " Enquête sur les pratiquants de la Spéléologie  et du Canyon "

                                     Note d'étude et de recherche année 2010 2011 

                                                    Master 2 éme  année

                                            Présenté et soutenu par Jean Louis  THOMARE

                                                            le 10 octobre 2011

                                       Sous la direction de Gildas LOIRAND , Maître de Conférence .


                                       Sport et Science Sociale Administration Territoire Intégration



                                                     ( PDF de 174  Pages )


Cela commence à dater , mais il me semble que c'est  un de nos  "maux des rateurs" qui m'a fait la gentillesse  de m'envoyer  ce Document  fort intéressant ...

Me rappelle plus si c'est Rémy ou Lorenzo  , mon fournisseur , mais j'en profite pour le remercier ...

je vous suggère donc de  contacter ceux ci , si vous souhaitez consulter ce Document ... wink


Voili, voilou ...

au plaisir de vous lire ...

à+

Titou des G

Dernière modification par bisounours83 (02/04/2017 10:06:21)

Hors ligne

 

#5 02/04/2017 10:27:37

suilleab
Membre
Date d'inscription: 17/01/2016
Messages: 105

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Merci Titou des G...

En effet, la moyenne d'âge est tirée vers le haut... Les pratiquants sont en baisse.... le clubs peinent à trouver des actifs (pas les cavités, les membres...).
Et pourtant, quand on voit l'engouement autour du projet fédérateur "Berger", on ne peut que se poser des questions... et y voir l'ombre d'un paradoxe.... Le rendez-vous avec l'histoire, le mythe, le rêve, suscite la ferveur et la passion. A côté de cela, la spél basique ne fait plus rêver, surtout les jeunes en quête d'autres sensations et idéaux.... et les anciens deviennent blasés à force de retrouver les mêmes endroits, les mêmes sensations, la même impression de déjà vu...

On peut faire le parallèle avec l'alpinisme : contrairement aux idées reçues, nombre d'ascensions sont délaissées, des sommets sont désertés. L'essentiel de l'activité se porte sur certains spots à la mode, flatteurs, très "tendance"...

Dernière modification par suilleab (02/04/2017 10:33:22)

Hors ligne

 

#6 02/04/2017 11:31:31

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2090

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Salut Suilleab,

Ton analyse est fort pertinente , hélas ...sad

ce que j'ai retenu  ( condensé en une seule phrase choc ... wink ) de l'étude de JL Thomare ?


qui sont les Spéléos  ?   " Principalement de Vieux Intellos Couillus !! " 


z'explique :


Vieux ?     40 ans passés , dans le milieu sportif , c'est pas  vraiment Jeune ... big_smile  ( c'est la moyenne d'âge , je le rappelle ...)

Intello ?  la grande majorité des Spéléos ont poursuivi des études supérieures  ( après leur Bachot ...) :  toubibs  , paramédicaux , ingénieurs , techniciens , géologues ,  universitaires , etc... wink

Couillus ?   la grande majorité  des spéléos  , possèdent ces attributs  en bas de l'Abdomen :      beaucoup de Gars , peu de Filles , Hélas ...  sad smile lol


Voili, voilou ...

à +

Titou des Garrigues

Dernière modification par bisounours83 (02/04/2017 11:34:17)

Hors ligne

 

#7 02/04/2017 11:48:50

Dom39
Membre
Lieu: Haut-Jura
Date d'inscription: 27/12/2006
Messages: 519
Site web

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Salut

Mon sentiment dans cette affaire, ce que quelque part et dans certains clubs, l'activité canyon a un peu contribué à faire régresser l'activité purement spéléo...

Hors ligne

 

#8 02/04/2017 12:26:21

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2090

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

salut Dom ,

j'abonde dans ton sens , Dom , j'abonde  ...wink  lol

à+

Titou des G

Hors ligne

 

#9 02/04/2017 13:37:55

suilleab
Membre
Date d'inscription: 17/01/2016
Messages: 105

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Moi aussi j'abonde !!! On devrait interdire le canyon big_smile
Les sports d'eau vive sont en pleine bourre... C'est plus fun que la spéléo...

Hors ligne

 

#10 02/04/2017 16:07:30

miguel
Membre
Date d'inscription: 21/04/2009
Messages: 269

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Salut,
Je ne pense pas que le Canyon y est pour quelque chose, trop facile.
J'encadre dans mon club et dans une EDS depuis une quinzaine d'années.
Mon club "les Aquaterrestres", 52% des membres ont - 18 ans...
Pourtant à part moi qui fait plus que vivre le club il y a très peu d'actif...
Sans ma participation le club est mort... On pense d’ailleurs fusionner dans le futur avec un autre club qui est plus ou moins dans le même cas.
Je ne compte plus le nombre de personnes que j'ai emmené sous terre. Très peu ont continué aller (2 pers) en 15 ans...
En plus ses deux personnes ont changé de département, région donc pour le club en 15 ans aucune pérennité...
Même moi avec toute les histoires qu'il y a dans le département je me tourne vers une autre activité.
Pour info j'ai 46 ans, moniteur spéléo sad


Les garçons font du football, les filles de la danse et les Dieux font de la spéléo smile

Hors ligne

 

#11 02/04/2017 16:48:50

suilleab
Membre
Date d'inscription: 17/01/2016
Messages: 105

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

miguel a écrit:

Je ne pense pas que le Canyon y est pour quelque chose, trop facile.

Salut Miguel,
Trop facile, sans doute... et très certainement trop réducteur. il ne faut pas chercher une cause en particulier, mais des causes en général. Pas d'explication unique donc, mais un contexte différent, un changement de mentalités, et un très large choix d'activités de nature. La spéléo reste marginale, et j'ai l'impression que cette marginalisation augmente au fil des années. Pourquoi s'enfermer sous terre alors qu'il y a tant à faire au dessus, en pleine lumière ? C'est l'interrogation qu'on retrouve partout, comme un leitmotiv qui frise parfois le paralogisme...

Hors ligne

 

#12 02/04/2017 19:11:03

Rémy Limagne
Membre
Date d'inscription: 01/06/2005
Messages: 881

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Salut !
Sujet intéressant. mais attention aux clichés et impressions qui deviennent des vérités... non vérifiées !
La moyenne d'âge de spéléos a en effet franchi le cap des quarante ans. Mais il y a plus d'une décennie, pour se stabiliser depuis.
Une des explications ("une des") est sans doute que les "fidèles" continuent de vieillir (évidemment !), mais beaucoup de quadras fédèrent leur progéniture : ça équilibre.
Autre phénomène actuel intéressant (suggéré par Miguel) : le nombre de clubs diminue. Des disparitions certes, mais aussi de plus en plus de fusions, justifiées par la raréfaction de gens qui s'impliquent dans le fonctionnement.
Que la spéléo dite "de consommation" est bien sûr un phénomène sociétal commun à toutes les activités, mais les spéléos eux-même savent l'accentuer : par exemple la frénésie du brochage dans certains départements génère une pratique aseptisée qui convient au plus grand nombre, qui dispense de l'apprentissage, de la réflexion, de l'aide des "spécialistes".
Le succès ces cinq dernières années du "moins mille tout équipé" (cf bilan Berger 2016 Spelunca n°145) en est une belle illustration. Cette année, chacun doit s'engager *individuellement* à ressortir des poubelles... Croyez-moi, l'écrèmage est évident !

RL

Hors ligne

 

#13 02/04/2017 20:57:57

Eric P88
Membre
Date d'inscription: 03/01/2013
Messages: 559

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

le nombre de clubs diminue

Oui, il y a des raisons propres à cela... mais également des décisions de nos responsables politico-administratif comme par exemple  : pas de subvention en dessous de tel montant ou à des clubs qui n'ont pas x membres....
Sans compter ces textes sur les EPI qui font que les clubs ne peuvent plus renouveler (ou difficilement) leur équipement d'initiation.
Pas de matos : plus d'initiation : pas de renouvellement !

Hors ligne

 

#14 02/04/2017 23:49:11

acha45
Membre
Lieu: Montluçon
Date d'inscription: 17/02/2014
Messages: 8
Site web

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Salut, dans des cours passés (APPN, STAPS Orléans), j'ajoutais à ces contenus les idées suivantes :
distance motrice,
obsolescence diverses,
coût de déplacement et écologie des pratiques,
et, entre autres, petites conceptualisations :
risque des cumuls en termes de technicité d'assurances du point de vue de la mémorisation de l'usage de multiples instrumentations d'accompagnement ou support de ces activités.
Le pratiquant, aussi devant de nombreuses licenciations, une grande variété de milieux peut s'adapter à ces deux derniers points, mais il s'expose à participer à diverses communautés plus ou moins accueillantes ou jargonnantes ; s'expose aussi à des difficultés de de mises à jour :
- d'une part de la non pérennité du matériel, pas usure, obsolescence, variation, parfois très rapide des normes de sécurité et de pratique (cf. le code du sport et la plongée ces dernières années) ;
- des techniques de pratique et de secours qui fondent comme des modes en évoluant vers mieux, et plus sûr (au prix du risque, qu'avec une somme importante de pratiques soit des confusions, soit le temps de s'y tenir deviennent aussi volumineux que le temps de pratique : ce seuil très variable selon les métiers et les possibilités cognitives que l'on a renouveler, assimiler et accomoder, est très variables or de possibilités de transfert praxiques, possible, mais qui peut devenir paumatoire)
-… à partir avec nombre de matos divers dans diverses activités, je me suis souvent exposé à, pendant la pratique de l'une à des dispqritions du reste qui est au véhicule, ou pire en remorque…
et spéléologie, plongée et autres subvicaux se ressemble en milieu terre et auquex, quand nous ajoutions le matos de planche à voile : il y avait quelques m3 de fret,
FA.


'par acha réuni'

Hors ligne

 

#15 03/04/2017 09:22:02

JP CASSOU
Membre
Date d'inscription: 20/03/2011
Messages: 144

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

miguel a écrit:

Même moi avec toute les histoires qu'il y a dans le département je me tourne vers une autre activité.
Pour info j'ai 46 ans, moniteur spéléo sad

Tu n'es pas le seul.

Entre:

- la nécessité absolue de posséder un véhicule pour pratiquer régulièrement +++++ (pas de bagnole => oubliez la spéléo),
- le coût du matos (++ à rédhibitoire),
- les contraintes de nettoyage et de remise en état après chaque sortie +++
- la pénibilité intrinsèque de la spéléologie (inclut aussi la nécessité de transporter constamment du matériel même s'il ne sert que deux ou trois fois) +++
- les conflits incessants entre roitelets du synclinal ++++
- les mises à l'écart nombreuses et variées +++
- la mise au point de sorties spéléo qui relève plus de la préparation d'une mission spatiale qu'autre chose (j'habite Bordeaux mais ce n'est pas le principal motif) ++++
- la quasi absence d'acceptation des personnes handicapées, sauf à titre de faire-valoir auprès des institutionnels, ou si la personne handicapée est CSP++ (et si cette personne possède une maison près d'un karst, elle sera très bien traitée et acceptée si elle met cette maison à dispo des spéléos)

je commence en avoir plein les écailles moi aussi.

Pour le moment, je fais de la topo de carrières souterraines avec pour l'heure un très grand réseau situé à 18 km de chez moi à vélo.

Depuis début décembre 2016:
- 3 sorties spéléo
- 12 sorties topographie en carrière souterraine (12 500 m de topo dont 11 800 en solo)

JP CASSOU
Spéléo depuis 1985, jamais bien accepté dans son département et club d'origine.

Dernière modification par JP CASSOU (03/04/2017 11:01:49)

Hors ligne

 

#16 03/04/2017 09:40:09

bisounours83
Membre
Date d'inscription: 05/05/2007
Messages: 2090

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Salut JP ,Salut Miguel ...

n'oubliez pas aussi un facteur qui à son importance ...

après une sortie Spéléo , la plupart du temps , il faut  prévoir une séance de décrottage  du matos , pour éliminer l'argile  de celui ci ...

ce qui  ,il faut bien le dire en passant , n'est pas très fastoche pour des  spéléos qui habitent en appartement , ne disposant pas d'un petit jardin avec un robinet de flotte ...

pour la plupart des autres activités de plein air , cette corvée de nettoyage , n'est pas vraiment utile ...( Grimpe , Canyoning , parapente , rando, etc... )

  ok, à + wink

Titou des G

Hors ligne

 

#17 03/04/2017 14:22:04

suilleab
Membre
Date d'inscription: 17/01/2016
Messages: 105

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Moi j'en connais qui ne lavent pas leur matos roll

(j'ai des noms...)

Hors ligne

 

#18 03/04/2017 14:29:13

suilleab
Membre
Date d'inscription: 17/01/2016
Messages: 105

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

"la quasi absence d'acceptation des personnes handicapées"

Que veux-tu dire par là Jean-Pierre ? Il me semble que si les personnes dites handicapées sont absentes de la spéléo, cela ne relève pas vraiment de l'exclusion, mais plutôt d'une difficulté ou impossibilité à pratiquer ce sport en ayant un handicap physique. C'est vrai dans plein d'autres sports

Dernière modification par suilleab (03/04/2017 14:29:46)

Hors ligne

 

#19 03/04/2017 15:42:13

JP CASSOU
Membre
Date d'inscription: 20/03/2011
Messages: 144

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

suilleab a écrit:

Que veux-tu dire par là Jean-Pierre ? Il me semble que si les personnes dites handicapées sont absentes de la spéléo,

Il se trouve qu'une version du Syndrome d'Asperger ainsi qu'une épilepsie sous contrôle sont inclus dans ma palettes de handicaps ...

Hors ligne

 

#20 03/04/2017 18:17:09

suilleab
Membre
Date d'inscription: 17/01/2016
Messages: 105

Re: La spéléologie est-elle une activité vieillissante ?

Sujet très sensible que le handicap, et de façon plus générale, la différence.
J'entends souvent dire que sous terre, on est tous pareils...et qu'on oublie un temps les clivages, les rapports de force, la différence.... tout ce qui nous identifie et nous singularise en dehors.. Ca peut donner une autre idée de la fraternité et favoriser un regard différent sur soi et sur l'autre. La spéléo, c'est pour beaucoup une aventure humaine.

Tu as j'imagine une autre idée de la chose, de par ton vécu.

On s'écarte du sujet, mais c'est néanmoins intéressant.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.2.23
Traduction par FluxBB.fr